Günther s'adjuge un E-Prix du Chili très animé, Vandoorne, sixième, prend la tête du championnat

L’Allemand Max Günther (BMW i Andretti) a remporté ce samedi l’E-Prix du Chili, troisième épreuve de la saison 2019-2020 du Championnat de Formule E.

Le Belge Stoffel Vandoorne (Mercedes-Benz EQ) a terminé à la sixième place et marqué de nouveaux gros points importants (huit) après ses deux troisièmes places à Dariya, ce qui lui permet de passer en tête du classement du championnat avec 38 points.

Jérôme D’Ambrosio (Mahindra Racing) a lui fini 18ème après avoir écopé d’une pénalité.

Sur le circuit urbain tracé dans le parc O’Higgins de Santiago, où les batteries ont été mises à rude épreuve en raison de la chaleur, Max Günther a livré une superbe bagarre au Portugais Antonio Felix Da Costa (DS Techeetah) dans les derniers tours et privé DS de son premier succès de l’année pour la cinquantième apparition du constructeur français en Formule E. Il s'agit du premier succès du jeune pilote allemand dans la discipline.

Neuvième sur la grille de départ, Stoffel Vandoorne a pris un excellent envol et s’est immédiatement installé à la septième place, alors que l’auteur de la pole position, le Néo-Zélandais Mitch Evans, a conservé la tête de l’E-Prix devant les Allemands Pascal Wehrlein et Max Günther.

En raison de nombreux contacts, à cause notamment d’une piste très sale en dehors de la bonne trajectoire et du manque de grip, les "victimes" ont été peu nombreuses en début de course. Alexander Sims (BMW i Andretti), alors leader du championnat avec 35 points, a rapidement été contraint à l’abandon, tout comme les Porschistes André Lotterer et Neel Jani.

L’autre vainqueur en début de saison à Dariya, Sam Bird (Virgin Racing) s’est lui vite retrouvé en queue de classement avant de remonter à la dixième place et de signer le tour le plus rapide, ce qui lui permet de rester à la troisième place du général avec 28 points.

Stoffel Vandoorne, moins à l’aise au volant de sa Mercedes EQ que lors des deux premières manches de la saison disputées en Arabie Saoudite, n’a rien pu faire face aux attaques des DS de Jean-Eric Vergne et d’Antonio Felix Da Costa et a chuté à la neuvième place, avant d’à son tour attaquer et dépasser les Venturi d’Edoardo Mortara et Felipe Massa.

Après l’abandon de Jean-Eric Vergne, qui faisait jusque-là une très belle course, le pilote belge s’est retrouvé sixième et a ainsi terminé aux portes du Top 5, derrière son coéquipier néerlandais Nyck De Vries.

Max Günther a lui réussi à doubler Mitch Evans et Pascal Wehrlein, en difficulté avec leur batterie, pour s’installer en tête avant de sortir vainqueur de son duel avec Antonio Felix Da Costa dans les derniers tours.

La quatrième manche de la saison 6 du Championnat de Formule E se déroulera dans un mois, le 15 février, à Mexico. Stoffel Vandoorne y défendra sa première place au classement général.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK