Formule E : Victoire pour Max Günther, D'Ambrosio 7e et abandon pour Vandoorne

Maximilian Günther (BMWi Andretti Motorsports) a remporté le huitième ePrix du championnat de Formule E, samedi sur l'ancien aéroport de Tempelhof à Berlin. L'Allemand a devancé le Néerlandais Robin Frijns (Envision Virgin Racing) et le Français Jean-Eric Vergne (DS Techeetah) dans la troisième des six courses prévues dans la capitale allemande pour ponctuer la saison 2019-2020.

C'est la seconde victoire de la saison pour Günther, vainqueur à Santiago en janvier. Le double champion en titre Jean-Eric Vergne, deuxième à quelques secondes de l'arrivée, a dû céder devant les attaques de Frijns.

Stoffel Vandoorne (Mercedes), deuxième du championnat du monde avant la course, a dû abandonner après un accrochage alors qu'il se battait aux avant-postes.

Le Portugais Antonio Félix da Costa (DS Techeetah), vainqueur des deux premiers ePrix disputés à Berlin, a confirmé son avance au championnat du monde grâce à une quatrième place. Après huit manches sur onze, Da Costa affiche 68 points d'avance au classement des pilotes, alors que son avantage s'élevait à onze longueurs avant la reprise de la saison 2019-2020.

Günther profite de son succès pour prendre la 2e place avec 69 points, devant Lucas Di Grassi (61), Mitch Evans (59) et Vandoorne (57). Jérôme d'Ambrosio est 15e avec 19 points.

Cette épreuve, disputée à huis clos, dans le respect de mesures sanitaires strictes et avec moins de 1.000 personnes sur site, est la troisième d'une série de six en neuf jours au même endroit venant clore la saison.

Dimanche, un second ePrix disputé sur le même tracé parcouru en sens inverse est programmé à 19h00. Les dernières manches seront disputées sur une version plus étroite et tortueuse de ce tracé mercredi et jeudi.

Jérôme D'Ambrosio 3e et Stoffel Vandoorne 4e des qualifications

Après avoir brillé le matin aux essais libres (2e et 1er, samedi sur l'ancien aéroport de Tempelhof de Berlin, à l'occasion du 8e ePrix du championnat FIA de Formule E, Jérôme D'Ambrosio a placé sa Mahindra en 3e position des qualifications. A l'issue de la Superpole, il a devancé Stoffel Vandoorne 4e au volant de sa Mercedes EQ. La course est programmée à 19h00.

Le Français Jean-Eric Vergne (DS Techeetah) a survolé la Superpole et signé sa 11e pole en carrière. Le champion en titre a renvoyé l'Allemand l'Allemand Maxilmilian Günther (BMW) à 495/1000es. D'Ambrosio (Mahindra) a cédé 548/1000es et Vandoorne 688e/1000es.

Après cinq courses disputées avant l'interruption liée au Covid-19, la Formule E a programmé pas moins de six courses en neuf jours à huis clos et à Berlin. Mercredi et jeudi, le Portugais Antonio Felix da Costa (DS Techeetah) a gagné les deux courses et s'est détaché au championnat. Il compte 125 points. Vandoorne est troisième (57) et D'Ambrosio seizième (13).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK