Formule E : Stoffel Vandoorne s'impose à Rome au terme d'une course mouvementée

1 images
Stoffel Vandoorne célèbre sa victoire à Rome © Andrew Ferraro / Courtesy of Formula E

Auteur d’une grosse erreur la veille, Stoffel Vandoorne devait se rattraper. Le départ est donné sous Safety Car car la piste est humide sur la grille de départ. Quatrième au départ, Vandoorne gagne une place dès le premier tour suite à la sortie de piste du leader Nick Cassidy.

Quelques tours plus tard, le Belge passe à la deuxième place à la suite d’un joli dépassement sur le Français Norman Nato.

Très en forme, le pilote Mercedes part à la chasse du nouveau leader Pascal Wehrlein.

Dans une course animée, Nato est le pilote qui fait la plus mauvaise opération à la suite de la première utilisation du mode attaque. Le Français chute à la sixième position.

Le drapeau jaune est agité suite au gros contact de Di Grassi avec le mur. Au même moment, Stoffel Vandoorne prend la tête de la course en dépassant Wehrlein.

Le pilote allemand manque de chance puisqu’il se déporte pour prendre son mode attaque pile au moment de l’accident de Di Grassi, ce qui permet au Belge de passer.


►►► À lire aussi : Vergne remporte l'E-Prix de Rome, crash et abandon pour Vandoorne


Le drapeau jaune est activé sur tout le circuit, ce qui oblige les pilotes à respecter la limite de 50km/h. Le Belge a creusé l’écart et peut profiter de ce drapeau jaune pour souffler avant de se relancer dans la bagarre.

Dès la reprise de la course, Alex Sims surprend Pascal Wehrlein pour lui souffler la deuxième place.

Alors que la fin de course s’annonce calme pour Vandoorne, le dimanche noir d’Audi va changer la donne. Après Di Grassi, c’est au tour de René Rast de détruire sa voiture.

La Safety Car est de sortie. Pour les dernières minutes de cette course, le pilote belge devra résister à la meute revenue juste derrière lui.

Plébiscité pour le fan boost, Vandoorne utilise ce boost dans le dernier tour pour empêcher ses concurrents de l'attaquer et remporte le deuxième E-Prix de Rome de la saison. Alex Sims est deuxième et Norman Nato pense monter sur la troisième marche du podium mais est finalement déclassé pour avoir utilisé trop d'énergie. Pascal Wehrlein est donc troisième.

Stoffel Vandoorne, auteur également du tour le plus rapide (ce qui rapporte un point de bonus au championnat), en collecte donc 26 et remonte à la quatrième place du classement général avec 33 points, soit dix de moins que le leader Sam Bird.

Les deux prochains E-Prix de la saison auront lieu sur le circuit Ricardo Tormo de Valence dans quinze jours, les 24 et 25 avril.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK