Di Grassi s'adjuge un E-Prix du Mexique à couper le souffle, D'Ambrosio récupère la tête du général

Lucas Di Grassi a remporté un Grand Prix du Mexique complètement fou samedi à Mexico. Lors de cette 4e manche du championnat de Formule E, le Brésilien a magistralement géré son énergie pour passer Pascal Wehrlein à quelques mètres de la ligne d'arrivée et empocher la victoire. Le pilote allemand, à court de batterie dans les derniers instants de course, a d'ailleurs été pénalisé et a finalement pris la 6e place. Antonio Da Costa est donc monté sur la deuxième marche du podium alors qu'Edoardo Mortara a fini troisième.

Deuxième du général avant cette course, Jérôme D'Ambrosio s'élançait de la 19e place sur la grille mais est parvenu à remonter le peloton jusqu'à la 4e place. Le pilote belge a effectué un excellent départ et gagné dix places avant l'interruption de la course causée par le violent crash de Nelson Piquet Jr. Il est ensuite remonté jusqu'à la 7e place avant de profiter de la pagaille des deux derniers tours pour s'installer au pied du podium. Une superbe prestation qui lui a permis de s'emparer de la tête du championnat avec 53 points, sept de plus que Da Costa et 8 de plus que l'ancien leader Sam Bird, 9e du Grand Prix.

Parti juste derrière D'Ambrosio, en 20e position, Stoffel Vandoorne a connu une nouvelle course compliquée. Dès le départ, le pilote due HWA Racelab a dû faire face à des problèmes techniques et est resté en queue de peloton. Il a tenté de se relancé grâce au fan boost en milieu de Grand Prix mais a écopé d'une sanction pour avoir utilisé trop d'énergie. Il termine finalement à la 18e place.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK