Dernière manche à suspense pour Stoffel Vandoorne dans le Race at Home Challenge

Ce week-end sera décisif pour l’attribution du titre dans le cadre du "Race at home challenge" instauré depuis deux mois par la Formula-E en association avec l’UNICEF.

Deux courses seront à suivre dans le cadre de cette "super finale" disputée ce samedi sur la piste de New-York et dimanche sur le tracé de Berlin où les points attribués seront doublés.

La domination de Kevin Siggy reste d’actualité, dans la "Challenge race" réunissant les meilleurs eSportifs de la discipline, avec la deuxième place remportée ce samedi par le pilote BMWi Andretti, ce dernier assurant une première ligne pour la course finale face à Lucas Müller (Mahindra), vainqueur du jour. Pour rappel, le vainqueur du championnat se verra offrir une séance d’essais grandeur nature au volant d’une Formula-E deuxième génération.

Vandoorne détrôné par Wehrlein

La course principale des "professionnels" n’a pas souri à Stoffel Vandoorne, arrivé en leader de la compétition pour deux petits points face à Pascal Wehrlein, s’est adjugé la quatrième place sur la grille derrière Sébastien Buemi (Nissan e. Dams) et un surprenant Kelvin Van der Linde (Audi Sport).

Le Sud-africain titularisé en remplacement d’un Daniel Abt inexcusable après sa triche d’il y a deux semaines. La pole est revenue pour près de trois dixièmes à l’Allemand sur sa Mahindra.

La course d’une durée de quinze tours sous la règle du "Race-Royale" sous haute tension aura vu les leaders du championnat se regarder du coin de l’œil sans aucune prise de risque.

Derrière, n’ayant que peu de choses à perdre, Oliver Rowland, Neel Jani ou encore Oliver Turvey ont assuré le spectacle à leur manière. La course proposant des duels à trois ou quatre monoplaces sans interruption…

Rowland se faisant même déclasser après une manœuvre audacieuse au-delà du raisonnable dans sa quête de la deuxième place.

Jérôme D’Ambrosio n’aura pas la chance de son équipier et sera éliminé après quatre tours et sera classé au 23e rang.

Tout reste donc possible pour notre compatriote et sa Mercedes qui devront faire la différence dans les rues de Berlin ce dimanche. Nous vous proposons de revivre la 7e manche, déjà considérée comme décisive.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK