Un pilote belge bat un record du monde en deltaplane, une première

Photo Tom Weissenberger - Jochen Zeischka - Deltaplane
2 images
Photo Tom Weissenberger - Jochen Zeischka - Deltaplane - © Tous droits réservés

Etonnant ! Un pilote belge a battu le record du monde de vitesse de vol en deltaplane sur un triangle de 25 km. C’est le premier record du monde détenu par un belge en vol libre (deltaplane et parapente).

L’un des 16 records du monde en deltaplane est belge maintenant.

Jochen Zeischka a bouclé un circuit à trois balises (triangle FAI) en 23 minutes et 20 secondes, ce qui fait une moyenne de 65 km/ heure. Avec ce vol, il a explosé le record précédent (51 km/h). Ce nouveau record date du 19 juillet 2020, et a été établi dans la région de Sisteron (Hautes-Alpes), il vient seulement d’être validé et homologué par la FAI (Fédération Aéronautique Internationale).

Le triangle FAI de 25 km est la plus petite distance en course réglementée. Un véritable sprint, mais qui nécessite tout de même de trouver les ascendances (thermiques) nécessaires pour prendre de l’altitude. Entre chaque ascendance, Jochen a volé entre 80 et 110 km/h, des vitesses assez impressionnantes sous une aile delta souple.

Le deltaplane est le vol le plus proche de celui des rapaces

Une aile delta souple est une structure tubulaire triangulaire sur laquelle une voile est tendue, et qui se pilote par déplacement du centre de gravité du pilote. Celui-ci vole tête en avant, couché sur le ventre dans un harnais accroché à la structure de l’aile. Il la dirige avec les mains en déplaçant son corps d’avant en arrière (pour la vitesse) et de gauche à droite (pour le virage). Sans moteur, bien entendu. D’où le terme " Vol Libre ".

Après avoir décollé, il faut gagner de la hauteur en utilisant les thermiques (courants d’air chaud ascendants), comme le font les rapaces, mais aussi les planeurs et les parapentes. Une fois au " plafond ", cad souvent à la base des nuages. ges, on peut planer vers une nouvelle destination, et se mettre à chercher un autre thermique pour à nouveau " faire le plein ". Et ainsi de suite, d’une balise à une autre. En " Cross-Country ", l’objectif est ainsi de réaliser un circuit, le plus grand possible, ou le plus vite possible. En utilisant les conditions aérologiques, mais aussi en s’en méfiant.

Qui est Jochen Zeischka, notre N1 belge ?

Jochen Zeischka, 42 ans, Ingénieur mécanicien, est depuis plusieurs années notre meilleur représentant sur la scène internationale. 17e mondial, c’est son meilleur classement. Il détient 4 titres de champion de Belgique et le record belge de distance à but fixé : 277 kms. Quand le pilote d'Erpe-Mere (Alost) s'entraîne en Belgique, c'est le plus souvent en Wallonie.

Depuis peu, il est donc également recordman du monde de vitesse sur triangle de 25 kms.

Bravo à lui.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK