Soumillon jockey de l'écurie Wildenstein en 2011

Christophe Soumillon
Christophe Soumillon - © EPA

Ce n'est pas encore officiel, mais "Paris-Turf" évoque en Une ce mardi, la rumeur qui courait depuis quelque temps dans les paddocks: Christophe Soumillon va signer - dans quelques heures, selon la bible des turfistes - un contrat de premier jockey de l'écurie Wildenstein en 2011.

Le crack-jockey belge, qui avait déjà magnifiquement rebondi chez Jean-Claude Rouget, après avoir été poliment remercié par l'Aga Khan fin 2009, retrouve ainsi une casaque au moins aussi prestigieuse que celle de Son Altesse. Même si l'élevage et l'écurie des "bleus" ont un peu perdu de leur superbe après le décès du patriarche Daniel Wildenstein le 23 octobre 2001.

Anthony Crastus, à qui un certain manque d'efficacité (7 victoires de groupe en 62 tentatives, mais aucune au niveau groupe 1), et l'échec avec PLANTEUR dans l'Arc de Triomphe (7-ème, puis disqualifié) sont probablement reprochés, ne montera plus les Wildenstein.

Jean-Claude Rouget a accueilli la nouvelle avec sportivité: "J'ai été très satisfait de la collaboration avec Christophe Soumillon en 2010", avoue-t-il, "et je compte d'ailleurs encore faire appel à ses services à l'avenir, quand il sera libre..."

Lauréat de cinquante-neuf groupes I, Christophe Soumillon a remporté 95 courses PMU sur 650 (14 pc) ces 12 derniers mois, et s'est placé 254 fois (39 pc) dans le top 3. Il est 4-ème au classement de la cravache d'or 2010. L'Ecurie Wildenstein est également 4-ème au tableau des propriétaires avec 1.270.135 euros de gains (21 victoires et 70 places avec 148 partants).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK