Les sportifs se confi(n)ent: Wannes Van Laer, un marin en galère

Le skipper Wannes Van Laer est habituellement spécialiste de la catégorie Laser. Mais ces derniers mois c’est à la barre d’une véritable galère qu’il navigue. Il y a d’abord eu les incendies en Australie et maintenant la crise sanitaire liée au coronavirus. L’athlète belge a bien failli rester bloquer en Italie mais il a pu fuir juste avant la fermeture des frontières. Mais quelques jours plus tard alors qu’il avait accosté sur l’île de Palma de Majorque le scénario s’est répété. Et puis il a fallu traverser la France, sans garantie de pouvoir faire le plein.

Finalement arrivé chez lui en Belgique, l’ostendais est désormais confiné et doit, comme tous les sportifs de haut niveau, s’entraîner à son domicile. Pas simple quand on pratique un sport de plein air et a fortiori de pleine mer.

Mais malgré ses péripéties et les difficultés que la crise entraîne, le marin belge de 35 ans garde le moral et l’ambition de se qualifier pour ses troisièmes JO consécutifs à Tokyo cet été (il avait fini 34e aux Jeux de Londres en 2012 et 12e des Jeux de Rio en 2016).

C’est donc un marin déterminé mais fatigué qui témoigne.

Dès ce dimanche, suivez tous les jours le confinement des sportifs en vidéo sur RTBF.be/sport

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK