Les soeurs Sana: soeurs de glisse, de complicité et futures médaillées?

Vous connaissez très certainement les frères Hazard en football... Eden et Thorgan jouent pour l'équipe nationale belge...

Et bien dans les prochains jours... Deux sœurs vont peut-être leur piquer la vedette! Éléonore et Chloé Sana vont disputer les jeux paralympiques d'hiver à Pyeonchang en Corée du Sud. Elles ont clairement des chances de médailles.

Mais évidemment comme pour tous les frères ou toutes les sœurs du monde, dans la relation il y a des jours où on s'aime à la folie... D'autre jour où on se déteste.
Chloé Sana confirme: "Avant on ne s'entendait pas très bien. Mais maintenant on passe énormément de temps ensemble. Notre relation s'est nettement améliorée"

Éléonore est malvoyante

Qu'est-ce qui a fait qu'elles se sont rapprochées?

Il y a 4 ans... les sœurs Sana se sont lancées dans l'aventure du ski alpin. On peut clairement parler d'aventure car Éléonore est malvoyante: "Sur une piste, on peut dire que je vois juste la première porte. Et encore, ça dépend. Je vois en fait comme à travers un paquet de céréales vide. C'est très flou et pas net du tout. Mais bon, je ne m'en rends pas bien compte parce que je suis né comme ça et que j'ai toujours vu comme ça. Pour moi, c'est la normalité."

En attendant, pour dévaler les pistes à des vitesses très élevées, Éléonore a besoin d'une guide, de quelqu'un qui va lui dire par où passer sur la piste. C'est là qu'intervient sa sœur Chloé!

C'est plus difficile de ne rien voir ou de guider?

Chloé se place juste devant Éléonore. Pour être le plus visible possible, elle a une veste jaune fluo... Elle donne des consignes à sa sœur. Et dès qu'il y a un obstacle ou une porte, elle le signale...

Pour Éléonore, le rôle de Chloé est indispensable. Éléonore pense même que c'est plus difficile d'être guide que de ne rien voir: "C'est Chloé qui a le plus de difficulté... Alors d'accord, c'est moi qui ne vois pas très bien. Mais Chloé, elle doit s'occuper d'elle, de ce qui arrive devant elle, de moi qui suis derrière et en plus à m'annoncer ce qu'il se passe. Donc je pense que celle qui a le plus de mérite c'est elle!". 

Chloé sourit évidemment. "Beh, je ne dirais quand même pas que j'ai le plus de mérite. Mais ce qui est certain, c'est qu’Éléonore est la plus casse-cou! Elle fonce plus, elle ose plus. Je pense aussi que le fait de ne pas y voir, ça l'aide car elle ne voit pas le danger. Alors que moi je pense à tout ça"(rire). 

Le rêve d'une médaille

On sent toute la complicité des deux sœurs... Une complicité qui pourrait ramener plusieurs médailles à la Belgique!

Elles sont vice-championne du monde du Super G. Et elles ont récolté la médaille de bronze en descente lors de ces mêmes championnats du monde.
Et preuve qu'on peut croire en les sœurs Sana, Éléonore sera carrément porte drapeau de la délégation belge lors de la cérémonie d'ouverture.

La première compétition c'est déjà samedi matin avec la descente.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK