La Montagne de Bueren au cœur d'une course un peu dingue

La Montagne de Bueren. 374 marches et un dénivelé de près de 30 degrés. Des escaliers si compliqués à monter qu'ils ont été élus "escaliers les plus extrêmes du monde". Et des escaliers au centre d'un petit urban-trail un peu dingue, la BueRun.

Une course d’un peu plus de 7kms aux travers de bois et de la vieille ville de Liège avec en point de mire, trois ascensions de la Montagne de Bueren. Au total, plus de 2200 marches à monter ou descendre. Du pur bonheur, pour les cuisses et les mollets.

Une course un peu dingue qui attire pas mal de gens. Plus de 800 participants étaient au départ de cette quatrième édition. Y compris quelques sportifs comme le vététiste Martin Maes ou le kayakiste Maxime Richard.

Et pour la troisième année de suite, ceux qui ont réaliser le parcours le plus vite étaient les frères Goubau, Yohan et Thomas. Une victoire qui leur offre d’ailleurs une place dans la Red Bull 400, une course où le but est de monter un tremplin à ski -sans neige- en Autriche le plus vite possible. Et les deux frères ont déjà l'objectif d'y réaliser un podium. 

Et pendant que les frères Goubau fêtaient leur victoire et se concentraient déjà sur leur prochain objectif, les autres concurrents en finissaient tant bien que mal avec toutes ces marches. Mains sur les cuisses et respirations rapides pour atteindre une troisième et dernière fois le toit de la Montagne de Bueren, histoire de conclure ce mini trail urbain un peu dingue mais très agréable. Testée et approuvée! 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK