La future Nina Derwael à Charleroi ce week-end ?

Martina Dominici (Arg), Mathilde Wahl (Fra), Kaytlyn Johnson (USA): le podium du Top Gym 2017 à Charleroi
Martina Dominici (Arg), Mathilde Wahl (Fra), Kaytlyn Johnson (USA): le podium du Top Gym 2017 à Charleroi - © Gymnos Charleroi

Aller voir Nina Derwael virevolter sur les barres asymétriques à Doha, c'était peut-être un peu trop loin. Mais assister à une compétition de haut niveau en Belgique, c'est sans doute plus facile et c'est possible ce weekend à Charleroi. Le Parc des Sports (La Garenne) accueille ces samedi 24 et dimanche 25 novembre la 21e édition du Top Gym.

Ce tournoi international reconnu comme une réelle référence est réservé aux jeunes filles de la catégorie junior (moins de 16 ans). "Mais cette catégorie n'a rien à envier à la catégorie sénior" explique Cédric Anciaux, le président du Gymnos Charleroi, le club organisateur. "Ce sont quasiment les mêmes éléments qui sont présentés. Mais en catégorie senior tout est un peu plus droit, plus maîtrisé. Il y a moins de défauts, moins de déséquilibre. Chez les plus jeunes, elles essaient. Si elles tombent, elles vont sans doute pleurer un peu mais elles réessayeront quand même. Alors oui : les séniores sont plus sûres d'elles, mais c'est quasiment le même spectacle." Il est d'ailleurs fort probable que certaines gymnastes présentes à Charleroi seront aussi du voyage à Tokyo pour les Jeux Olympiques 2020, à l'image par exemple de la jeune pépite roumaine Silviana Sfiringu.

Pour cette 21e édition, le plateau réunira une quarantaine de gymnastes de 13 pays différents. La Roumanie fait figure de favorite, l'Argentine (vainqueur l'an dernier) n'a pas hésité à refaire le voyage, alors que l'Italie est de retour après quelques années d'absence pour incompatibilité d'agenda, principalement. La France, le Canada ou encore les Pays-Bas présenteront aussi des équipes de haute qualité alors qu'au rayon des nouveautés, le Panama a décidé d'envoyer des gymnastes à Charleroi, pour une première participation. Enfin, 3 équipes belges sont également inscrites : une équipe "fédérale" et deux équipes des clubs carolos Gymnos et Gympies. Pour le club organisateur, ce sont Cassia Priels (4e participation) et Iliona Milioto qui ont été sélectionnées.

La nouvelle jeunesse de la gymnastique

Comme chaque année, les écoles de la région pourront aussi profiter du vendredi pour venir assister gratuitement à l'entraînement dirigé (la répétition générale). De quoi promouvoir encore un peu plus la gymnastique artistique auprès des plus jeunes.

Les organisateurs espèrent en tout cas poursuivre sur la lancée des dernières éditions : la salle de la Garenne est remplie depuis 2 ans (soit environ 3000 personnes sur le weekend de compétition), et cela profite aussi aux gymnastes elles-mêmes : "Le Top Gym, pour elles, c'est une mise en situation grandeur nature. Parce qu'il n'existe pas énormément de compétitions du genre et d'une telle envergure pour la catégorie junior" précise Cédric Anciaux. "Ici elles sont mises en situation de championnat du monde, d'Europe, ou de Jeux Olympiques. Pour elles, c'est déjà une énorme pression. Dans d'autres tournois de jeunes, il y a peut-être 50 ou 100 personnes dans la salle. Ici le public est proche, il crie, il vit les émotions avec les gymnastes."

Ce Top Gym sera aussi un bon baromètre de la santé de la gymnastique en Belgique. Le sport s'offre une nouvelle jeunesse, grâce notamment aux performances de Nina Derwael : "Tous les derniers résultats, que ce soit aux championnats d'Europe ou aux championnats du monde, font qu'il y a un réel engouement", explique Jean-Luc Guerriat, coordinateur du Top Gym et coach au Gymnos. "A tel point qu'il y a de moins en moins de place dans les clubs. Bruxelles est saturé, Charleroi c'est limite. Un enfant qui veut faire de la gym doit s'y prendre très tôt parce que les clubs sont surchargés !"

Qui sait si la nouvelle Nina Derwael ne se cachera pas dans les tribunes ou sur les agrès carolos, ce weekend...

 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK