La cravache de la polémique

Pour avoir donné un coup de cravache en trop en fin de course, à Ascot, le Belge Christophe Soumillon, l'un meilleurs jockeys du monde, a été privé de l'équivalent de 60.000 euros, ce qu'aurait dû lui rapporter sa victoire, et il a été suspendu pendant 5 jours. Depuis, cette sanction crée la polémique en Angleterre et ailleurs. Qu'en est-il en Belgique ?  Y a t-il aussi une réglementation ?  Ecoutez notre dossier pour en savoir plus...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK