La Belgique championne du monde d'ultra endurance

Le belge Karel Sabbe, dentiste gantois, est en train de marquer l'histoire de la course à pied de longue distance
Le belge Karel Sabbe, dentiste gantois, est en train de marquer l'histoire de la course à pied de longue distance - © Tous droits réservés

C'est un exploit retentissant dans le milieu de l'ultra-endurance, la course à pied longue distance. La Belgique a remporté les officieux championnats du monde par équipe. Officieux parce qu'il n'en existe pas d'officiels mais cela n'enlève rien à l'incroyable performance. Explications.

Dans le milieu de l'ultra (course à pied supérieure à 100 kilomètres), il existe une course référence organisée chaque année fin octobre dans le Tennessee aux Etats-Unis. Son nom: la Big Dog's backyard. Son principe: parcourir une boucle de 6,7 kilomètres (ou 4,2 miles) en moins d'une heure. Seuls les participants ayant "bouclé la boucle" en moins de 60 minutes sont autorisés à repartir pour le tour suivant. Les autres sont quant à eux éliminés. Au départ, ça paraît simple mais la sélection naturelle s'opère très vite entre les participants, éliminés les uns après les autres. Et à la fin, il n'en reste logiquement qu'un (ou une), celui que l'on appelle The Last Man Standing (Le Dernier Homme Debout) qui remporte donc l'épreuve. En 2018, Johan Steene, un spécialiste de la course à pied longue distance suédois, avait réussi l'exploit de parcourir 68 boucles en 68 heures (près de trois jours et trois nuits), soit 455 kilomètres non stop. Cette année, crise sanitaire oblige, le concept s'est internationalisé et transformé en championnat du monde inter-équipes. Chaque pays pouvant inscrire une équipe de 15 coureurs/coureuses et organiser l'épreuve sur une boucle locale (la boucle belge a été tracée sur la base militaire de Kasterlee). Le premier pays classé étant celui qui parvenait à cumuler le plus de tours. Et à ce petit jeu-là, c'est la Belgique (561 tours, course toujours en cours à 14H ce mardi) qui s'est imposée devant les Etats-Unis (517 tours) qui alignait pourtant plusieurs athlètes professionnels habitués à l'exercice.

Déjà... 72 heures de course pour deux belges

Mais le plus dingue de l'histoire, c'est que les deux meilleurs athlètes belges, Karel Sabbe (bien connu dans le microcosme de la course longue distance, voir sa page Facebook) et Merijn Geerts sont toujours en train de courir alors qu'ils ont course gagnée. Cela fait désormais (à 14h ce mardi) 72 heures qu'ils courent! Ils ont ainsi chacun parcouru 482 kilomètres (soit 300 miles). Et ils ne semblent pas prêts de s'arrêter. Ils sont en tous cas en train de repousser les limites humaines puisque jamais un être humain n'avait couru aussi longtemps sans s'arrêter...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK