L'UTMB annulé : "On ne vient pas au Mont Blanc pour courir avec un masque"

C'était un des scénarios envisagés par les organisateurs de la course d'ultra endurance la plus emblématique du monde. L'UTMB, l'Ultra Tour du Mont Blanc, une boucle de 170 kilomètres (10.000 D+) autour du point culminant des Alpes n'aura pas lieu cette année. Une décision officialisée par un communiqué des organisateurs. Trop d'incertitudes liées à l'épidémie de Coronavirus au regard notamment du caractère très international de l'épreuve, plus de 100 nationalités représentées. Mais aussi de défis logistiques, en terme de ravitaillements et de zones d'assistance, pour les organisateurs et les centaines de bénévoles nécessaires à la bonne tenue de l'événement.

"Annuler est la décision la plus responsable pour préserver la santé et la sécurité de tous les participants, qu’il s’agisse des coureurs, des habitants du Pays du Mont-Blanc, des spectateurs, des prestataires, des partenaires et des bénévoles" nous expliquent Michel et Catherine Poletti, les fondateurs et organisateurs.

"En montagne, nous sommes habitués à la notion de risque et d’engagement. Quand les conditions ne sont pas réunies, il est plus raisonnable de faire marche arrière et de rentrer à la maison. La prise de risque fait partie de notre culture, le renoncement aussi.  Renoncer c’est faire preuve de courage. Lorsque nous renonçons à une ascension, nous savons qu’il y aura d’autres occasions de revenir, plus belles encore, lorsque les conditions seront réunies et que l’orage sera passé. Organiser une course pareille, c'est énormément de contraintes. Et si on y ajoute des gestes barrière et des règles de distanciation sociale, ça n'a absolument plus aucun sens. On ne vient pas faire le tour du Mont Blanc pour le faire derrière une visière ou un masque. On sait que les gens sont déçus. Mais imaginez qu'ils se déplacent pour finalement être déçus, ça n'a pas de sens et ce n'est pas respectueux de tout ce qu'il ont mis en place pour pouvoir venir."

Habituellement, près de 10.000 coureurs prennent part à l'une des 5 courses organisées dans le cadre du plus grand rassemblement de trail au monde. La 18e édition du plus populaire événement de la planète trail running aura donc lieu en août 2021. Cette annulation supplémentaire s'ajoute aux centaines de courses déjà rayées du calendrier aux quatre coins du monde.