Kowalczyk s'attaque à Björgen

RTBF
RTBF - © RTBF

La skieuse de fond polonaise, double championne du monde, a accusé la Norvégienne Marit Björgen, triple médaillée olympique, de gagner grâce à un médicament pour l'asthme, pourtant autorisé par les autorités antidopage.

"Sans son médicament elle n'aurait pas gagné", a déclaré Kowalczyk sur un site internet polonais, immédiatement repris par plusieurs médias à Vancouver. "Marit sait très bien que sans cette +aide+ elle n'aurait pas grand chose à montrer".

La Polonaise, star dans son pays, a décroché la médaille d'argent en sprint et de bronze en poursuite, deux courses remportées par Björgen. Sans son médicament", a poursuivi Kowalczyk, Björgen "n'aurait pu soutenir le rythme ni contre moi ni contre les autres".

Björgen, interrogée sur les propos de sa rivale, a accusé le coup. "Je suis très blessée, c'est une mauvaise perdante", a-t-elle dit, avant de laisser la parole à son entraîneur Aage Skinstad: "C'est la chose la plus idiote que j'ai entendue depuis le début de ces Jeux", a-t-il commenté, "le médicament est autorisé à la fois par la FIS (Fédération internationale de ski) et par l'Agence mondiale antidopage".

Kowalczyk avait été suspendue pour dopage par la FIS en 2005, d'abord pour deux ans. Le tribunal arbitral du sport avait réduit la suspension à six mois, acceptant les explications de l'athlète et de son médecin qui avaient plaidé l'utilisation accidentelle d'une substance analgésique.

 

Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK