Il court 63 heures et 422 kilomètres sur un tapis roulant

C'est une course à pied complètement folle qui s'est terminée dans la nuit de lundi à mardi. Une course par écrans interposés entre 2500 coureurs répartis aux quatre coins de la planète. Le vainqueur s'est imposé après 63 heures d'effort non stop, soit plus de 422 kilomètres. L'idée un peu folle (inspirée de la Big Dog's Backyard Ultra, célèbre course basée sur le même principe et organisée chaque année aux Etats-Unis) vient d'une communauté atypique, celle des ultra-runners, ces hommes et ces femmes qui aiment les efforts de longue, de très longue haleine. Depuis samedi 15h (heure de Bruxelles), ils se sont réunis virtuellement pour une course très particulière, en face à face mais chacun chez soi. Le principe de la course est enfantin: il s'agissait de courir 6,706 kilomètre (un 24e de la distance de 100 miles, distance mythique de la course longue distance) en moins d'une heure, sur tapis roulant ou autour de sa maison, en fonction des conditions de confinement imposées dans chaque région. A chaque heure un nouveau départ, le reste, c'est la sélection naturelle qui opère et qui élimine, tour à tour, les coureurs les plus fatigués.

2500 coureurs venus de 65 pays"

Au départ, ils étaient 2500 dans le monde, dans 65 pays. De Nouvelle-Zélande au Brésil en passant par l'Inde, l'Afrique du Sud, l'Europe (dont quelques belges) et les Etats-Unis où l'ultra-endurance fait partie de la culture de la course à pied. Des exploits par dizaines dans des conditions très différentes en fonction des coureurs et des régions. La suédoise Carla Carlsson a ainsi a couru 45 heures sur un lac gelé, par des températures négatives avant de renoncer par manque de carburant pour chauffer la cabane dans laquelle elle s’abritait pour se ravitailler. 

Après deux jours de course non stop, le face à face final a enfin pu débuter débute entre les "deux derniers hommes debout", séparés par un océan et 10.000 kilomètres. Radek Brunner, un Tchèque qui courait sur son tapis roulant installé dans une chambre à l'étage de sa maison et Michaël Wardian, un coureur américain professionnel qui faisait le tour de son quartier, en Virginie, dans le sud-est des Etats-Unis.

Cette course est la plus fun de ma vie

Un bras de fer à distance qui s''est finalement arrêté après 63 heures et 422 kilomètres par la victoire de Michael Wardian, le coureur américain. Brunner ayant été mis hors course pour ne pas avoir respecté une règle qui imposait aux coureur de démarrer leur effort à l'heure pile. "Radek m'a poussé bien au-delà de ce que je pensais être capable" a expliqué Mike Wardian après l'épreuve. "C'était un vrai privilège pour moi de participer à ce type de course que je n'aurais jamais pu imaginer. C'est probablement l'épreuve la plus fun à laquelle j'ai pu participer. "

Un effort surhumain pour une course surréaliste. Tout comme le trophée promis au vainqueur, un rouleau de papier toilette...