Hockey: Un coach en mode "helpdesk" pour LLN

Pierre-Emmanuel Coppin a coaché en "helpdesk"
Pierre-Emmanuel Coppin a coaché en "helpdesk" - © Mireille Gisin-Maye

Dans le milieu du hockey, tout le monde connaît Pierre-Emmanuel Coppin (plutôt appelé gentiment PEC). Et chacun reconnaît aussi, surtout, ses talents de coach, son professionnalisme, son implication et son engagement sans limites.

Il coache les Dames de Namur en Division d’Honneur (et a d’ailleurs été l’artisan de la montée des Black Cats au meilleur niveau la saison dernière), mais il coache aussi les deux équipes " Indoor " (féminine et masculine) du club namurois. Par ailleurs, toujours en " Indoor ", il a été promu récemment T1 de l’équipe nationale féminine, qui envisage un bon EURO 2020 (à Minsk, en Biélorussie) et même, dans la foulée, une participation au MONDIAL 2020.

Par ailleurs, en hockey " Outdoor ", PEC est aussi le coach des Messieurs de Louvain-la-Neuve, qui évoluent en Nationale 2. Et ce dimanche 17 février aura été une drôle de journée pour ce stakhanoviste !

Après avoir coaché les Namuroises contre le Wellington, à domicile (Plateau d’Hastedon à Saint-Servais, Namur), et avoir eu à peine le temps de débriefer brièvement la défaite avec ses joueuses, 0-4, il devait filer à Gand pour coacher ses joueurs de Louvain-la-Neuve au Léopard. Timing déjà très serré. Mais les applications de guidage routier lui ont indiqué très vite qu’il n’arriverait jamais à temps ! Deux accidents sur la E40 rendaient la circulation impossible, et dans le meilleur des cas PEC serait arrivé en cours de deuxième mi-temps. Autrement dit : déplacement inutile.

Il a donc rebroussé chemin, et est revenu à Saint-Servais (où se jouait, en N1 Messieurs, le match de Namur contre le LARA Wavre) en convenant avec son adjoint qu’il resterait en contact permanent, par téléphone et via messageries diverses. Une façon de coacher (forcée par les circonstances) plutôt originale, voire inédite. Littéralement : du " helpdesk " durant près de deux heures, entre Namur et Gand. Comme quoi, après tout, le coach reste le " boss " en toutes circonstances.

Entre messages écrits et appels vocaux, Pierre-Emmanuel Coppin a donc dirigé ce match " Léopard-LLN " depuis Saint-Servais via smartphone. Bravo ! Même si LLN n’a pu faire que 3-3 chez les Gantois, après avoir mené 0-2 et encore 2-3, jusqu’à une égalisation sur stroke en toute fin de match.

En attendant, il n’aura donc rien vu du match " Namur-LARA " qui se jouait devant lui. Il est peut-être encore temps de lui dire que Namur a gagné 7-3.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK