Hockey : le Dragons champion chez les hommes, défait par La Gantoise chez les dames

Le Dragons a décroché le 12e titre de son histoire en battant le Waterloo Ducks 2-1 (mi-temps: 0-0) lors de la manche retour des play-offs de la Belgian Men Hockey League, dimanche dans les installations de la Wilrijkse Plein, à Anvers. La manche aller déjà s'était soldée samedi par un succès sur le fil des Anversois 4-3 sur les Brabançons.

Ce remake de la finale de 2018, lorsque le Dragons avait aligné sa 4e couronne successive, est resté longtemps indécis. Les occasions se sont multipliées devant les deux gardiens, mais Simon Vandenbroucke pour les Canards waterlootois comme Tobias Walter pour les Anversois n'ont pas été pris à défaut en première mi-temps. Cédric Charlier trouva la faille dans la défense brabançonne en fin de 3e quart-temps (51e) d'un tir à la retourne. Via Gaëtan Dykmans sur penalty corner (pc), l'équipe coachée par Jean Willems relança cependant le suspense (56e), mais Robbert Rubens y mit fin 3 minutes plus tard en fixant le score à 2-1 grâce à un dribble habile devant Vandenbroucke (59e).

Le club de Braschaat empoche ainsi son 12e sacre, le 7e depuis 2010. Avec le Waterloo Ducks qui était à la recherche d'un 6e titre, les deux clubs ont à eux deux empoché 11 des 12 titres mis en jeu depuis 2009. Seul le Léopold, en 2019, a réussi à contrecarrer cette hégémonie. L'équipe uccloise, vainqueur de l'Orée dans la petite finale, sera d'ailleurs le 3e club à représenter la Belgique en EHL en compagnie des deux finalistes.

Dames : La Gantoise bat le Dragons 3-2 en finale retour et s'offre un 3e titre

La Gantoise a battu le Dragons 3-2 (mi-temps: 0-1) en finale retour des play-offs dames, décrochant son 3e titre national, dimanche dans les installations de la Wilrijkse Plein, à Anvers. Le club gantois dont le dernier sacre datait de 2009, avait déjà pris une petite option samedi après son succès 3-0 sur les Anversoises lors de la manche aller de cette Belfius Hockey League.

Tout ne s'est pourtant pas déroulé comme prévu pour les Gantoises, arrivées sur le terrain confiantes et invaincues depuis le début de la saison (avec 22 victoires et 0 partage ou défaite). Les protégées de Kevan Demartinis et Alexandre de Paeuw ont en effet été menées dès la 4e minute sur le 1er penalty corner anversois, transformée imparablement par la Néerlandaise Valerie Magis. Le noyau gantois, composé de nombreuses Red Panthers comme la capitaine Alix Gerniers, ainsi que Barbara Nelen, Ambre Ballengien, Hélène Brasseur, Pauline De Ryck ou encore les sœurs Anne-Sophie et Stephanie Vanden Borre a dû attendre le début de la seconde mi-temps pour se relancer en égalisant via Noa Scheurs (43e). C'est sur pc que La Gantoise prit un avantage décisif, avec une phase bien négociée et conclue par Anne-Sophie Vanden Borre (51e). Dès le début du 4e et dernier quart-temps, jouant le tout pour le tout, les Anversoises ont retiré leur gardienne pour évoluer à 11 joueuses de champ, mais sans réussir à inverser la tendance. Au contraire, Ambre Ballenghien en profita pour accentuer l'avance dans une cage désertée (61e). Le 2e et dernier but du Dragons, inscrit sur pc par Stephanie De Groof (66e), tomba trop tard.

La Gantoise, avait terminé en tête des deux tours du championnat régulier, avant de prendre la mesure à deux reprises du Racing en demi-finales (5-1 et 2-1). Titrée à deux reprises en 2006 et 2009, le club de la Noorderlaan, souvent finaliste malheureux cette dernière décennie, ajoute ainsi une 3e couronne nationale à son palmarès.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK