Hermien Peters et Lize Broekx s'emparent de l'argent en K2 500m à Poznan

Hermien Peters et Lize Broekx s'emparent de l'argent en K2 500m à Poznan
Hermien Peters et Lize Broekx s'emparent de l'argent en K2 500m à Poznan - © JASPER JACOBS - BELGA

Hermien Peters et Lize Broekx ont remporté la médaille d'argent de l'épreuve du kayak biplace (K2) sur la distance 500 mètres, samedi à Poznan. Seules Belges à s'être qualifiées pour une finale A dans une épreuve olympique lors de ce premier rendez-vous de la Coupe du monde de canoë-kayak sprint en Pologne, elle ont pris la 2e place. Leur meilleur résultat à ce jour à ce niveau. Deux heures plus tard, Broekx s'est qualifiée pour la finale A d'une autre épreuve olympique le K1 sur 500 mètres.

Les deux Neerpeltoises, médaillées de bronze à l'Euro 2018, n'ont pas été impressionnées par l'adversité composée notamment de cinq formations finalistes des derniers Mondiaux. Elles ont d'emblée accroché les meilleures et pointaient en 3e position à mi-course. Grâce à un excellent finish, les Belges dépassaient le bateau des Françaises Manon Hostens/Sarah Guyot, 4es de derniers championnats du monde, pour s'offrir le premier accessit derrière les intouchables Bélarusses Volha Khudzenka et Maryna Litvinchuk, un nouveau K2 formé par deux anciennes médaillées mondiales dans d'autres épreuves.

Lize Broekx a confirmé sa belle forme en demi-finales du K1 500m, Elle a décroché sa place en finale A (dimanche matin 11h42) grâce à sa 2e place dans la première des trois courses. Quatrième à mi-course, elle s'est offert en fin de course la Portugaise Portela et la Français Hostens et signé le 4e temps des demi-finalistes (1:52:011). En revanche, Hermien Peters a connu des problèmes et s'est relevée avant la mi-course. Elle a du coup été disqualifiée et ne sera pas présente dans la finale C. Elle s'est en fait blessée.

Artuur Peters a pris la 6e place de la finale B sur sa distance de prédilection le K1 1000 mètres (3:35.445). L'Olympien, 13e aux JO de Rio dans cette épreuve, se classe 15e, une petite déception.

Septièmes de leurs demies respectives, Maxime Richard et Jonathan Delombaerde étaient renvoyés en finale C du K1 200 mètres. Le Dinantais de 31 ans, qui effectuait son retour aux disciplines olympiques, y a gagné son duel de prestige face au Flandrien. Richard s'est imposé en 36.149 et s'est classé 19e. Delombaerde a pris la 3e place de la course en 36.525 et figure à la 21e place finale. Pour les deux sprinters belges la route de la qualification aux JO de Tokyo s'annonce difficile.

Dans l'épreuve non-olympique du K1 500 m messieurs, Artuur Peters a fini 5e de la finale A (1:40.470) à 336/1000es du podium où trônent au sommet le champion du monde portugais Fernando Pimenta devant le vice-champion du monde allemand Tom Liebscher. Bram Sikkens a lui remporté la finale B de cette épreuve (1:39.134) ce qui lui offre la 10e place finale.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK