Climbing For Life: "Les diabétiques peuvent faire du sport, du sport de haut niveau !"

L’A.B.D., l’Association Belge du Diabète, a emmené le week-end dernier une trentaine de ses membres faire du vélo dans les Vosges, autour du Lac de Gérardmer, dans le cadre de l'opération " Climbing for Life ", un évènement mis sur pied par la société Golazo et qui permet à des malades (ici des diabétiques) de pédaler dans des lieux mythiques du sport cycliste. Après le Galibier, le Stelvio, l’Alpe d’Huez… c’est le Grand Ballon d’Alsace qui était mis à l’honneur cette année.

Un vrai défi pour ces diabétiques obligés de contrôler leur taux de sucre en permanence pour éviter l’hypo ou l’hyperglycémie. Le cyclisme fait désormais partie intégrante de leur thérapie : l'effort physique (surtout l’effort d’endurance) permet de stabiliser la glycémie et, en conséquence, de diminuer les injections quotidiennes d'insuline.

" Pour certains patients, c’est très émotionnel ", nous a expliqué sur place le docteur Chantal Mathieu, Chef du Service d’endocrinologie à la KU Leuven. " Quand on a une maladie chronique comme le diabète, on a très souvent l’impression qu’on ne sait plus rien faire. Ici, les diabétiques démontrent qu’ils peuvent faire du sport et du sport à un très haut niveau ! "

Nos envoyés spéciaux dans les Vosges, Christophe Zenko et Samuël Grulois, ont suivi trois malades sur les pentes vosgiennes et alsaciennes : Claire Lannoy (52 ans), Charlotte Strobbe (19 ans) et Pierre Charlier (67 ans) qui, après avoir bouclé le parcours, a résumé " Climbing for Life " avec un enthousiasme communicatif : " Le vélo est excellent pour les diabétiques ! Je n’ai pas fait d’insuline pendant toute une journée et… c’est le sport qui a fait le travail ! "

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK