Bart Aernouts est 2e de l'Ironman d'Hawaï remporté par Lange avec un nouveau record

Le triathlète allemand Patrick Lange s'est succédé à lui-même en remportant la 40e édition de l'Ironman d'Hawaï chez les messieurs, samedi à Kona (USA). Le vainqueur de l'édition 2017 a prolongé son titre en bouclant les distances de 3,8 km de natation, 180 km de vélo et 42,195 km de course à pied, en 7h52:39, améliorant le record de l'épreuve de plus de 9 minutes.

Lange est ainsi devenu le premier triathlète à descendre sous les 8 heures sur l'île hawaïenne, devançant de 4:02 notre compatriote Baert Aernouts (7h56:41), qui est lui aussi descendu en-dessous de record établi l'an dernier par Lange (8h01:40). L'Ecossais David McNamee, déjà 3e l'an dernier, a de nouveau complété le podium en 8h01:09.

Pour Aernouts, il s'agit de meilleur résultat de sa carrière sur la finale du circuit Ironman, après une 8e place en 2013 et une 9e en 2014. Avec Lange, l'Allemagne décroche son 5e succès consécutif après celui de notre compatriote Frederik Van Lierde en 2013. Le triathlète de Menin, qui faisait partie d'un premier groupe de poursuivants au début du vélo, a reçu une pénalité de 5 minutes pour drafting et a ainsi perdu toute chance de réussir une performance à la hauteur de ses espérances.

Cinquième Belge à figurer sur le podium de l'Ironman d'Hawaï, Aernouts a parlé "d'un rêve qui s'accomplit". L'Anversois de 34 ans a ensuite expliqué son exploit. " C'était la septième fois que je prenais le départ ici à Hawaii. Je sais qu'ici ce n'est jamais fini! Je me suis tenu à mes plans préétablis. Je sais ce que je peux faire et ne pas faire. A vélo, je suis resté prudent au début. Je savais que tout se joue dans le dernier tiers du parcours et c'est là que j'ai tout donné. Je pense que c'est là que j'ai forgé mon podium. A pied, j'ai vite compris que Patrick (Lange) était plus fort et que cela ne servait à rien de vouloir forcer et j'ai voulu garder mon rythme."

Deux titres en "amateurs"

Avant Aernouts, seuls Luc Van Lierde, vainqueur en 1996 et 1999 et 2e en 1998, Rutger Beke, 2e en 2003, Marino Vanhoenacker, 3e en 2010, et Frederik Van Lierde, 2e en 2012 et lauréat en 2013, avaient connu l'honneur de monter sur le podium du plus grand rendez-vous annuel du triple effort.

Chez les dames, le succès est revenu à la Suissesse Daniela Ryf qui a décroché son 4e titre consécutif en bouclant la distance en 8h26:16 pour pulvériser son précédent record de plus de 20 minutes. Tine Deckers 21e.

Parmi les plus de 2000 amateurs, Bruno Clerbout (40-44, 8h47:41) et Koen Van Rie (45-49, 8h55:34) ont décroché le titre mondial dans leur catégorie d'âge. Les Belges ont été particulièrement brillants en 40-44 avec trois athlète dans le top 10. Bert Verbeke (8h50:34) et Stijn Veldeman (9h01:33) se sont classés 2e et 8e.

>
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK