Alpinisme: 10 sommets de 8.000 mètres en 3 mois

Il s'appelle Nirmal ("Nims") Purja, ancien membre des forces spéciales de l'armée britannique et ancien Ghurka, cette unité spéciale réputée pour son exigence et son élitisme. A 35 ans, ce népalais venu à l'alpinisme sur le tard est en train de révolutionner l'histoire de la haute montagne. Pour bien comprendre la portée de l’exploit, il faut d’abord replanter le décor. Et se rappeler qu’à l’échelle de la planète, la terre compte 14 sommets de plus de 8.000 mètres d’altitude. Ce qu'on appelle logiquement les 14 "8.000", tous localisés en Asie, au cœur de deux massifs montagneux, l'Himalaya et le Karakoram et répartis entre Népal, Pakistan et Chine. Le premier à avoir réussi cet exploit, celui d'enchaîner tous ces sommets, c’est Reinhold Messner, l’illustre alpiniste italien (premier vainqueur de l'Everest sans oxygène) à qui il a fallu 16 ans pour y parvenir. Depuis une quarantaine d’hommes, dont seulement trois femmes, sont parvenus à poser le pied au sommet de ces 14 sommets. Et le record de vitesse si l’on peut dire appartient à un coréen, qui les a enchaînés en un peu plus de 7 ans, soit 2/8.000 par an. Et c’est donc là que Nims Purja est en train d’exploser tous les records. Lui qui projette d’enchaîner les 14/8.000 en moins d’un an, plus précisément en 7 mois. Pour le moment, il respecte parfaitement son plan d’action vu qu’il vient d’enchaîner son 10e sommet d’un projet qui débuté fin avril. Il a atteint le sommet du K2 hier, le 2e plus haut sommet du monde et probablement le plus difficile des "8.000". Il lui en reste donc 4 qu’il devrait enchaîner à l’automne puisque la saison estivale se termine ces jours-ci avec l’arrivée de la mousson. Et qu’il devra attendre la 2e période météo propice pour finaliser sa quête soit, un créneau de quelques semaines entre septembre et novembre de cette année. Seul petit bémol: le recours à de l’oxygène artificiel pour faciliter ses ascensions. Mais aussi à une équipe d’assistance et à des cordes fixes, loin donc de l’autonomie et du style alpin cher aux puristes.

 

 

 

 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK