Alexandra Tondeur prête pour les Mondiaux de Fyn, un de ses objectifs de la saison

Alexandra Tondeur
Alexandra Tondeur - © THIERRY DEKETELAERE - BELGA

Alexandra Tondeur, seule Belge aux championnats du monde de triathlon de longue distance sur l'île de Fyn, au Danemark, se dit "prête" et "confiante" avant de s'élancer sur une distance inhabituelle pour elle. Samedi dès 7 heures, la Belge devra parcourir 3 km de natation en une boucle dans le port d'Odense, 121,5 km de vélo en deux tours à travers l'île de Fyn et 30,7 km de course à pied, toujours dans Odense.

"Je pars un peu dans l'inconnu par rapport à ces distances, puisque ces dernières années j'avais pris l'habitude de m'aligner sur distances Ironman et Ironman 70.3", a expliqué la triathlète de l'Urban Tri Sports qui aborde l'un de ses principaux objectifs de la saison. "Le parcours est sans véritable difficulté et relativement plat à vélo. Il faudra y emmener de gros braquets", a expliqué la Stéphanoise, qui vient de s'imposer dimanche dernier dans le triathlon des Flandres, une épreuve de distance olympique à Audenarde.

"Je me sens prête. Le triathlon des Flandres m'a permis d'affiner les derniers détails, surtout à vélo. Je devrais être dans un bon pic de forme au Danemark, où je refuse de me mettre un objectif de place. Je préfère m'éviter cette pression inutile, même si je sais que l'Adeps, mon partenaire principal, me demande d'intégrer le top 8 de ces Mondiaux ou le top 6 de l'Euro", a expliqué Tondeur, 31 ans.

La Brabançonne wallonne a préféré ne pas défendre son titre de vice-championne d'Europe d'Ironman, dimanche dernier à Francfort, pour s'aligner en priorité cette année sur les championnats des fédérations officielles (ITU/ETU).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK