Thiam, Degrendele, Derwael ou le 4x400m porteront les espoirs de médailles belges

Thiam, Degrendele, Derwael ou le 4x400m porteront les espoirs de médailles belges
Thiam, Degrendele, Derwael ou le 4x400m porteront les espoirs de médailles belges - © Tous droits réservés

La Belgique compte plusieurs atouts pour briller à Berlin et à Glasgow où vont se tenir les premiers championnats européens multisports de l'histoire. Du tartan au vélodrome, de la salle de gymnastique au plan d'eau d'aviron, les espoirs de médailles sont nombreux.

Ils sont candidats au titre

Pour décrocher l'or, notre délégation misera principalement sur ses dames. Nafi Thiam, championne olympique et du Monde de l'heptathlon, cherchera à compléter son palmarès avec le seul titre qui lui manque. Nicky Deregendele, sacrée aux Mondiaux d'Appeldoorn en mars, sera la femme à suivre en keirin. Elle devra se méfier des Britanniques. Nina Derwael, médaillée de bronze mondial et tenante du titre aux barres asymétriques, figure parmi les favorites. On pourra aussi compter sur le duo Lotte Kopecky-Jolien D'hoore pour porter haut les couleurs de la Belgique dans la course à l'américaine.

Greg Van Avermaet, champion olympique en titre, et les Belges devront durcir la course pour éviter un sprint massif sur le circuit urbain de Glasgow. Tim Brys et Niels Van Zandweghe, vainqueurs de la Coupe du Monde en deux de couple poids légers, partira avec la pancarte de N.1 sur le plan d'eau du Strathclyde Country Park.

Ils peuvent viser le podium

Les Belgian Tornados, multiples médaillés mondiaux et européens, seront encore attendus en 4x400m. Avec l'éclosion au plus haut niveau de Jonathan Sacoor, Jacques Borlée possède une carte de plus dans son jeu et surtout un relais sans doute plus dense que jamais. L'opposition notamment espagnole et britannique sera très relevée.

En triathlon, on attendra beaucoup de Jelle Geens, vainqueur de la manche de Coupe du Monde d'Anvers, Marten Van Riel, 3 tops 10 en WTS cette saison, et Claire Michel, 5e en WTS à Yokohama. Le relais mixte 4e (et premier européen) à Edmonton aura aussi un rôle à jouer dans une épreuve très spectaculaire et qui sera olympique en 2020. 

Victor Campenaerts, titré à Herning, remettra son maillot européen en jeu dans le contre-la-montre. Yves Lampaert pourrait également s'illustrer. 

Ils peuvent créer une bonne surprise

En natation, le forfait (plus que probable) de Pieter Timmers prive nos relais d'un leader. Louis Croenen, déjà 6e et 4e d'un Euro, espère lui "retrouver le top européen" sur 200m papillon après une année post olympique compliquée. Kimberly Buys, 5e européenne sur 50m papillon, et Fanny Lecluyse (9e au ranking sur 200m brasse) seront à suivre. Elke Van Hoof (BMX), 3e de la Coupe du monde de Saint Quentin et 8e européen, pourrait aussi surprendre.

L'athlétisme pourrait apporter quelques satisfactions avec Bashir Abdi (5e temps des engagés sur 5000m), Sofiane Bouchikhi (5e sur 10000m), Eline Berings (6 sur 100m haies) ou Koen Naert (6e sur marathon).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK