Sans les Twins, les Tornados assurent leur place en finale avec brio

Notre 4x400m masculin s'est qualifié pour la finale des championnats d'Europe de Berlin. Julien Watrin, Robin Vanderbemden, Jonathan Sacoor et Dylan Borlée ont gagné leur série en 3:02.56.

Jacques Borlée avait fait le choix de laisser Kevin et Jonathan Borlée, qui disputeront la finale du 400m en soirée, au repos pour ce premier tour. Ce risque calculé (et un peu forcé par le calendrier) a donc été payant.

Julien Watrin et Robin Vanderbemden, qui ont très bien réparti leur effort, ont maintenu la Belgique dans le trio de tête lors des deux premiers relais.

"Je n'ai pas pris de risque, il ne fallait pas en prendre. Je ne voulais pas trop craquer sur la fin pour permettre à Robin de partir vite. C'était une chouette course, certains ont pu s'économiser. C'est vraiment bon signe pour la finale de samedi", commenté Julien Watrin.

"Julien a fait une belle course", a embrayé Robin Vanderbemden. "J'ai vu qu'il y avait un petit trou derrière. Je n'ai pas poussé pour prendre la tête. J'ai fait une dernière ligne droite très propre".

Jonathan Sacoor a fait la différence dans la dernière ligne droite pour lancer Dylan Borlée en première position et avec une belle avance. "Jacques m'avait dit de courir calmement les 300 premiers mètres et de tout donner dans la dernière ligne droite. J'ai accéléré dans la fin du virage, j'espère que Jacques ne sera pas fâché", glisse le champion du Monde junior du 400m avec un sourire.

Le cadet des frangins a creusé l'écart avant de gérer les derniers mètres. "Les gars ont fait le boulot, cela a été simple pour moi", résume de son côté Dylan Borlée. "Quand j'ai regardé le grand écran, j'ai vu qu'il y avait un grand écart. J'étais même surpris. J'ai pu garder de l'énergie pour demain".

Première place et qualification sans le moindre stress, mission accomplie avec brio pour ce relais rajeuni.

La Grande-Bretagne, lauréate de l'autre série, a signé le meilleur temps en 3:01.62.

La finale aura lieu ce samedi. "On voulait faire une grosse impression. Montrer que même sans Kevin et Jonathan, on a une très grosse équipe. Je suis fier de tout l'équipe et demain on sera fort", promet Dylan Borlée.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK