Les épreuves mixtes : vers la parité dans le sport

C'est une volonté du Comité olympique international : féminiser le programme olympique et tendre vers la parité.

Pour y arriver, la mixité s'invitera aux Jeux de Tokyo dans de nombreux sports. Les programmes ont été adaptés, des épreuves ajoutées. Et tout cela rejaillit évidemment sur les autres compétitions, comme les championnats d'Europe.

On l'a vu à la piscine de Glasgow, avec les relais mixtes (notamment le 4x100 4 nages mixte, nouvelle distance olympique), on le verra aussi avec le relais mixte en triathlon (4 "mini-triathlons" à la suite, 2 hommes et 2 femmes). A l'Euro, les athlètes sont déjà en préparation pour ces nouvelles épreuves olympiques.

"Deux hommes, deux femmes, c'est déjà la parité dans ce relais", sourit Claire Michel, l'une des membres du relais belge en triathlon. "Ça nous donne vraiment une épreuve en plus pour montrer le niveau d'un pays et la culture d'un pays pour un sport, dans notre cas le triathlon."

Cette volonté d'approcher l'égalité hommes/femmes profite aux athlètes eux-mêmes... et elles-mêmes. "Moi personnellement je sens vraiment que je passe à un niveau supérieur parce que j'ai une équipe qui me supporte et m'encourage pendant ma course dans ce relais, et ça c'est vraiment une ambiance spéciale", avoue Valerie Barthelemy, l'autre "composante" féminine du relais belge.

Mais pour signer des résultats, il faut évidemment que tout le monde soit à niveau, filles et garçons. Les fédérations des différents sports concernés par les épreuves mixtes ajoutées au programme olympique doivent poser des choix, parce qu'il y aura clairement des coups à jouer dans les grandes compétitions. "Les pays qui seront les plus forts sont ceux qui donnent l'attention au sport dans sa globalité", glisse Claire Michel. "Ceux qui donneront priorité juste au côté masculin ou juste au côté féminin, fatalement, ça ne marchera pas pour eux."

Le pari de la mixité a été lancé pour d'autres sports aussi: outre la natation et le triathlon présents aux championnats sportifs européens, des épreuves par équipes mixtes ont ainsi été ajoutées au programme des Jeux à Tokyo 2020 en judo, tir, tir à l'arc ou encore tennis de table, et un relais 4x400m mixte fera aussi son apparition en athlétisme.

Avec ces adaptations, le CIO s'approchera de la parité, puisqu'il y devrait y avoir près de 49% d'athlètes féminines au total à Tokyo.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK