Frédéric Xhonneux : "On ne connaît pas cette Nafi qui est au pied du mur"

Ancien spécialiste du Décathlon, Frédéric Xhonneux est revenu pour la RTBF sur le début de l'heptathlon de Nafi Thiam aux Championnats d'Europe de Berlin. Si notre consultant avoue qu'il est inquiet après les deux premières épreuves, il voit tout de même l'athlète aller chercher la médaille d'or. 

"Il faut s’inquiéter dans la perspective d’aller chercher une énorme performance au total. Il ne faut pas de tirer de conclusions trop tôt - on n'en est qu'à deux épreuves sur sept - mais son état de forme initial n’est pas énorme et on espère qu’elle va se réveiller et qu'elle va trouver d'autres ressources pour batailler pour le titre. C'est pour ça qu'elle est là."

"Sa course sur 100m haies a été correcte mais elle n’a pas trouvé le bon rythme. Heureusement, ses adversaires pour le podium n’ont pas non plus été en ébullition sur cette épreuve. Rien d’inquiétant mais ce n’était pas la flamboyante Nafi qu’on connaît d’habitude dans les championnats" souffle Frédéric Xhonneux.

A la hauteur, sa spécialité, la championne olympique n'a pas non plus rassuré. Depuis 2015 et les Championnats du Monde de Pékin, elle n'avait jamais sauté aussi bas dans un grand championnat.

"Elle a été chercher de l’énergie auprès du public. On la voyait crier pour se mettre dedans. C’est la preuve qu’elle n’est pas tout à fait connectée avec ses sensations techniques. Elle doit trouver d'autres moyens pour se faire violence et être performante. Maintenant, 1m91 ce n’est pas mauvais mais c'est vrai qu'on est habitué à la voir exceller dans les championnats

En soirée, Thiam disputera le lancer du poids et le 200 mètres. Pour retrouver certaines sensations ?

"De l’envie, elle en est mais on ne connaît pas cette Nafi qui est un peu au pied du mur, qui n’est pas au mieux. Cela va être intéressant de la découvrir autrement. Il va falloir enrayer la spirale négative en acceptant la forme du moment et en acceptant qu’il n’y aura pas un record en heptathlon à la clé. Il reste cinq épreuves et il y a encore plein de belles chose à prouver. Elle va se battre" conclut Frédéric Xhonneux.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK