Claire Michel : "La 5ème place c'est bien, mais j'aurais aimé monter sur le podium"

Au prix d'un joli sprint, Claire Michel a franchi la ligne d'arrivée du championnat d'Europe de triathlon en 5ème position, jeudi après-midi à Glasgow. "C'est bien mais j'aurais aimé monter sur le podium. J'étais déjà 5ème l'an dernier à l'Euro. Dans l'ensemble je n'ai pas trop de regret."

La Bruxelloise aux attaches américaines a détaillé sa course composée de 1500 m de nage, 40,2 km de vélo (6 boucles de 6,7 km) et de 9,9 km de course à pied.

"Dans l'ensemble y'a pas trop de regrets. Il a manqué un petit quelque chose en natation mais c'était peut-être tout simplement mon niveau aujourd'hui. En cyclisme, il a manqué d'organisation dans le groupe, mais ce n'est pas la responsabilité d'une personne, c'est la responsabilité de tout le monde. Si je veux changer ma course, c'est à moi de prendre l'initiative. J'ai essayé en course à pieds, mais physiquement c'est devenu très compliqué, avec les crampes. Mais je suis contente de ne pas avoir explosé non plus (sourire). Donc tenir pour une cinquième place, c'est très positif."

Le groupe d'une dizaine de poursuivantes a cédé du terrain au fil des tours sur les trois premières.

Reléguée à 3'06'' du duo de tête (Spirig-Learmonth) et à 1'14'' de la Française Beaugrand en abordant la course à pied, Claire Michel pointait en 4ème position. "Là j'ai pris l'initiative, quand je me suis retrouvée avec l'Allemande Laura Lindemann et la Tchèque Vendula Frintova, j'ai voulu éviter le sprint parce que je savais qu'elles étaient très fortes, je suis davantage une diesel. Mais j'ai eu des crampes et je n'ai pas réussi."

Valerie Bathelemy avait été dans le groupe de Claire Michel pendant toute la section en vélo avant de reculer dans la portion de course à pied.

"En regardant le plateau ce matin avec mon entraîneur, on a vu que le top 20 était un bon niveau pour moi, alors ma place me satisfait. Mon but c'était d'être dans la course tout au long de l'épreuve, après la natation j'étais parfaitement où je devais être, j'ai pu partir sur le vélo dans le groupe de poursuite, c'était ma place. Je savais que sur la course à pieds il fallait continuer et s'accrocher. Et je suis satisfaite après une blessure qui m'a tracassée longtemps cet été, ça a pris du temps pour que je me sente moi-même à nouveau. C'est encourageant là, je sens que ça revient, et ça me motive pour mes prochaines courses.

Hanne De Vet, 20 ans, a terminé 31ème (à 12'02''). "Je suis contente même si je ne suis pas parvenue à accrocher le groupe de chasse en vélo. Je suis une des plus jeunes ici. Je me suis rendue compte du chemin qu'il me reste à parcourir pour atteindre le haut niveau. Mon objectif ce sont les Jeux Olympiques de Paris en 2024."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK