Zagré : "Je ne comprends pas, je n'ai pas d'explications"

"Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. C'est difficile de mettre des mots". Anne Zagré affichait un mélange d'incompréhension et d'incrédulité à l'issue de sa demi-finale du 100 m haies complètement manquée, vendredi soir aux Mondiaux d'athlétisme de Londres.

Huitième et dernière de la première des trois courses à la finale, la Bruxelloise a affiché un temps de 13.34 (vent: +0,5m/s) à l'arrivée. Très loin de son chrono du matin (12.97) réalisé pourtant avec un vent contraire (-1,4 m/s).

Son départ n'a pourtant pas été mauvais avec le 3e meilleur temps de réaction (0.139 seconde). La suite a été très décousue après avoir accroché les 4e et 6e haies. "Ça n'a pas été du tout, dès le début. J'ai continué la course pour ne pas abandonner. J'ai besoin de voir les images pour essayer de comprendre. Je sais que très vite je n'étais plus dans le coup. Vu l'état de mes genoux, j'ai dû taper quelques haies. Je ne sais pas si c'est la première, la deuxième... C'est un trou noir."

"Cela m'est déjà arrivé deux fois cette saison. C'est comme si je ne contrôlais plus rien. Je n'étais pourtant pas stressée. Mais avant que cela n'arrive, je n'étais déjà plus dedans. J'ai continué pour ne pas abandonner la course."

"Je me sentais bien. A l'échauffement j'étais hyper-bien, j'étais vraiment contente. Je ne comprends pas. Je n'ai pas d'explications."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir