Warholm prolonge son règne planétaire sur 400m haies

Karsten Warholm a dominé la très attendue finale du 400m haies, ce lundi au Mondiaux de Doha. Le Norvégien a devancé l’Américain Rai Benjamin et le Qatari Abderrahman Samba.

Le Viking, sacré à Londres en 2017, conserve son titre mondial. Fidèle à sa tactique, le recordman d’Europe est parti vite, très vite. Et il a tenu.

Après les époustouflants chronos de cette saison, on espérait secrètement que le record du monde de Kevin Young (46.78) pourrait tomber ou être titillé. La course a été excessivement dense (7 coureurs sous les 48.28 !) mais moins rapide qu’espérée.

Warholm a coupé la ligne en 47.42, suivi de près par Benjamin (47.66). Samba, revenu de nulle part, arrache le bronze devant son public (48.03).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK