"Une médaille d'argent que l'on prend avec grand plaisir"

Dylan Borlée
Dylan Borlée - © Tous droits réservés

Tenants du titre, les Belgian Tornados ont pris la deuxième place du relais 4x400m des championnats d'Europe Indoor d'athlétisme à Belgrade. 

Un résultat qui est perçu de manière très positive par le coach et l'ensemble des quatre composants du relais. Un optimisme qui est surtout le fruit des conditions dans lesquelles les Belgian Tornados se sont présentés à ce rendez-vous. Les membres de l'équipe belge sont en effet en pleine préparation, à l'image de Jonathan et Kévin tout juste revenus d'un stage en Australie.

Jacques Borlée en a donc profité pour donner leur chance aux jeunes. "Si je ne fais jamais d’essais, si je ne permets pas aux jeunes de rentrer dans le grand bain, on ne va pas avancer. Jonathan et Kevin ne sont pas éternels", expliquait-il au micro de la RTBF quelques minutes après la course. "Je suis très très content du résultat. Je suis surtout content de la manière dont les jeunes ont abordé ces championnats d’Europe. Je leur ai mis une pression maximale et au niveau du stress, ils ont très bien géré."

Sourire aux lèvres, le coach belge analyse froidement la course. "J’ai eu peur avec Robin aux 300m. J’avais dit de faire une accélération avant le virage. Il est parti très vite, n’a pas su faire cette accélération et il a été à deux doigts de tomber. Cela nous a mis dans une position très difficile. Puis il y a eu une très belle remontée de Julien. On voit que Kévin a difficile. Et puis Dylan fait sa course(...) Robin prend une expérience fantastique. C'est très positif."

Kévin Borlée :"On ne partait pas du tout dans l'idée de conserver ce titre"

Kévin Borlée met lui aussi l'accent sur le contexte dans lequel ce relais a été couru et rappelle qu'il n'est revenue d'Australie que depuis quatre jours. "C’était un peu court. Surtout qu’on n'est pas prêts pour la compétition. Ce n’était pas prévu et c’est pour cela qu’on est rentrés si tard. On avait besoin de nous et on est là.

On ne partait pas du tout dans l’idée de conserver ce titre. A la base Jonathan et moi, on ne devait pas courir. C’est une deuxième place qui fait plaisir et qui est de bonne augure pour la suite."

Dylan Borlée : "J'ai essayé de suivre avec mes capacités actuelles"

Dernier relayeur, Dylan Borlée a perdu son duel avec le Polonais Omelko et porté la Belgique à la deuxième place. Le cadet des frères Borlée décrit la fin de course. "J’ai essayé de prendre le plus tôt possible car Kévin était à la lutte avec le Polonais. Je savais que c’était Omelko en dernier relayeur et qu’il était très fort. J’ai essayé de m’imposer mais il est aussi parti très vite. Il y a eu une bousculade mais ça fait partie du jeu. J’ai essayé de le suivre avec mes capacités actuelles. Cette médaille d’argent on la prend avec grand plaisir. Je suis très content et sur que le reste de l’équipe l’est aussi."

"De la pression supplémentaire en tant que dernier relayeur? Oui car c’était la première fois mais je l’ai pris avec beaucoup de décontraction "

Robin Vanderbemden : "Une chouette expérience"

Une médaille d'argent qui ravit également Robin Vanderbemden, premier relayeur. "J’ai su partir vite…un peu trop. Après 250 m j’ai eu une panne de jambes. J’ai fini comme j’ai pu mais c’était une chouette expérience."

"La 2e place est-ce bien ou c'est une frustration d’avoir perdu le titre?  C’est un peu des deux. On a mis une équipe de jeunes sans vraie préparation. Dans les conditions dans lesquelles on était, on a vraiment bien couru. "

Julien Watrin : "Une période de préparation lourde"

Brillant en tant que deuxième relayeur, Julien Watrin ne peut que corroborer les impressions de ses équipiers notamment concernant l'état de forme de l'équipe. "La médaille d'argent, c’est génial. Il faut la prendre. La première place était possible mais tout le monde a bien couru dans les conditions actuelles. On est dans une période de préparation lourde au niveau des charges d’entraînement."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK