Un air de "national", la prépa pyjama de Debjani, un Van Damme pas comme les autres

La 44e édition du Mémorial Van Damme restera dans les mémoires. Privé de son chaleureux public, le meeting bruxellois n'a pas réservé son accueil habituel aux athlètes. Entre tristesse et reconnaissance, les Belges témoignent d'une soirée particulière.

"C’était une très chouette expérience, dommage que le stade était vide", confie Rani Rosius, la dernière pépite du sprint belge, qui a vécu son premier Mémorial.


►►► À lire aussi : Farah et Hassan, à l'heure au rendez-vous, offrent deux records du Monde au Mémorial Van Damme
►►► À lire aussi :
Peter Genyn améliore encore son record du monde du 100m


Des Van Damme, Jonathan Borlée en a couru beaucoup. Celui-ci est incomparable. "Quand tout le public crie quand on annonce votre nom, ça booste un maximum. Ici ce n’est pas le cas. J’ai l’habitude de courir aux championnats de Belgique où il n’y a jamais personne. Donc j’ai été un peu moins perturbé que les autres", sourit le recordman de Belgique du 400m.

Sans public, la pression est différente.
"Je vous avoue, c’était très triste. C’est comme si j’allais à l’entraînement. Je devais partir à 16h30 de la maison. A 16h23, j’étais encore en pyjama", confesse Ismael Debjani, 4e du 1500m.

"Même s’il n’y a pas de public, c’est important qu’il y ait des compétitions. C’est pour ça qu’on s’entraîne", souligne de son côté Camille Laus, spécialiste du 400m. 

Debjani confirme. "C’est un très bon meeting. Je suis très content d’avoir couru à Bruxelles, même sans public. Les organisateurs ont fait un super boulot parce que cette Diamond League aurait pu être annulée comme beaucoup d’autres."

Des efforts qui méritent d'être salués et encouragés. "Il y a des organisateurs qui se battent pour faire des meetings et pour continuer à mettre les sportifs en avant. C’est une très bonne chose. Et c’est pour ça que je voulais être présent. Même si je n’étais pas à 100%", explique Jo, diminué depuis le championnat de Belgique.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK