Triple couronne, doublé olympique, RDM, les prochains défis de Nafissatou Thiam

Triple couronne, doublé olympique, RDM, les prochains défis de Nafissatou Thiam
Triple couronne, doublé olympique, RDM, les prochains défis de Nafissatou Thiam - © KIRILL KUDRYAVTSEV - AFP

Championne du Monde, championne olympique et athlète mondiale de l'année, Nafissatou Thiam a déjà presque tout gagné. A seulement 23 ans, la Rhisnoise a encore toute sa carrière devant elle. Voici trois défis qui pourraient nourrir son ambition dans les prochaines années et lui permettre de rentrer encore un peu plus dans l'histoire de l'athlétisme.

Nafi a vécu de son propre aveu une "année incroyable". De l'or décroché en pentathlon à Belgrade à la collection de récompenses individuelles de ces dernières semaines, la recordwoman de Belgique a repoussé les limites de la perfection à Götzis (7013 points) et en grimpant sur le toit du Monde à Londres.

A Berlin pour la triple couronne

Un seul titre manque à son incroyable palmarès : le sacre européen outdoor. Thiam aura l'opportunité de combler cette "lacune" dès l'été prochain à Berlin. Elle pourrait détenir les trois titres internationaux majeurs (européen, mondial et olympique) en même temps. Une triple couronne que seule la Suédoise Carolina Klüft, l'un de ses modèles, a portée (de 2002 à 2007).

Un doublé olympique à Tokyo

Trois grands championnats, trois breloques dorées, Nafi règne sur l'heptathlon mondial depuis 2016. Si elle parvient à se maintenir à ce niveau jusqu'en 2020 et qu'elle réussit l'exploit de conserver ses lauriers olympiques à Tokyo, la Sportive belge de l'année égalera Jackie Joyner-Kersee. La plus grande heptathlonienne de l'histoire avait gagné l'or à Séoul et à Barcelone. Aucune autre spécialiste des épreuves combinées n'a pu faire aussi bien. Il y a quelques années ces JO de Tokyo devaient constituer l'apothéose de sa carrière. Entre-temps, Nafi a brûlé les étapes.

Le record du monde

Son dernier défi, sans doute le plus grand, nous ramène à l'Américaine et à son record du Monde. L'athlète d'East St. Louis, véritable légende de l'hepta, a franchi six fois la barre mythique des 7000 points et a perché la meilleure référence planétaire à 7291 points. 

Fidèle à elle-même, Nafi refuse d'en faire un objectif. Elle se retranche derrière l'écart qui la sépare encore du total de JJK. "J'en suis très, très, très loin. Il faut voir étape par étape. Ça ne sert à rien de se fixer des objectifs irréalistes. Passer la barre des 7000 points, c'est quelque-chose de très spécial. Je ne sais pas si j'aurai l'occasion de le faire encore une fois dans ma carrière."

Roger Lespagnard n'a pas la même retenue. Ce record, le coach liégeois, qui a façonné et poli patiemment son diamant, l'envisage. "Elle peut encore certainement progresser de 30-40 points par discipline. Si on multiplie par sept, cela fait 200 points. Ça nous amène tout près du record du Monde qui est à mon avis inaccessible (7291 pts)", analysait Lespagnard quelques heures après son triomphe à Götzis.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK