Tine Deckers, la reine de l'Ironman de Nice, tire sa révérence après 15 ans de carrière

Deckers a remporté 5 fois l'Ironman de Nice
Deckers a remporté 5 fois l'Ironman de Nice - © THIERRY DEKETELAERE - BELGA

Après plus de 15 saisons au plus haut niveau du triathlon de longue distance, Tine Deckers a annoncé lundi mettre un terme à sa carrière de triathlète professionnelle. La Louvaniste, âgée de 42 ans, reste - sans doute pour quelques décennies encore - la reine de l'Ironman de Nice, avec 5 succès (2009, 2010, 2012, 2014, 2016). Seule Belge à s'être imposée sur le triathlon d'Embrun, Deckers compte également 6 participations à l'Ironman d'Hawaii, dont elle reste la meilleure réprésentante belge avec une 12e place en 2011.

"J'avais en effet décidé depuis quelque temps de raccrocher après cette saison", a déclaré à Belga l'ancienne volleyeuse et athlète, qui a voulu suivre les expériences de son père à la sortie de ses études en éducation physique vers l'âge de 22-23 ans. "J'aurais voulu faire mes adieux sur l'Ironman de Lanzarote et en Belgique sur le Challenge de Grammont, mais les circonstances actuelles ont rendu cela impossible et j'ai été quasiment obligée d'avancer ma décision de retraite. C'est néanmoins sans regret. Je garde en effet de magnifiques souvenirs de ma carrière," a commenté l'une des meilleures triathlètes belges de longue distance depuis le début de la discipline en Belgique.

Avec 5 victoires sur l'Ironman de Nice et d'autres sur le circuit 70.3 de Puerto Rico, Aix-en-Provence et d'Irlande, elle est également la seule sportive du royaume à avoir inscrit son nom en haut du palmarès de triathlon complet d'Embrun, considéré comme le plus difficile au monde. "C'est sûr, l'année où je l'ai gagné, en 2017, il faisait très chaud et cela reste comme l'expérience la plus dure de ma carrière en triathlon, même au-dessus d'Hawaii. Par contre, je vis toujours ma première victoire à Nice en 2009 comme mon meilleur souvenir. J'avais bien démarré en 2007 avec un statut de vice-championne d'Europe à Brasschaat, mais avait ensuite été stoppée par une fracture de la hanche à la suite d'une chute à vélo. Ce succès à Nice, 2 ans après m'a récompensée de mes efforts. Les épreuves françaises, de part la topographie et l'ambiance resteront d'ailleurs toujours mes favorites", a encore expliqué Tine Deckers.

La multiple championne de Belgique de longue distance consacrera désormais la suite de sa carrière à son emploi de professeur d'éducation physique, ainsi qu'à son rôle de coach sportif en triathlon.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK