Thiam : La Communauté flamande plaide non coupable

Thiam : La Communauté flamande plaide non coupable
Thiam : La Communauté flamande plaide non coupable - © Tous droits réservés

La Communauté flamande estime ce mercredi ne pas être en faute dans la non homologation du record du monde juniors du pentathlon de Nafissatou Thiam. Le record n'a pas été avalisé en raison de l'absence de contrôle antidopage.

NADO Vlaanderen, qui gère la politique antidopage en Flandre, a précisé que les championnats de Belgique de pentathlon, début février à Gand, où l'athlète a établi son record, ne figuraient pas à l'agenda de l'organisation.

"A cette épreuve, aucun contrôle antidopage n'a donc été effectué par NADO Vlaanderen, et il n'y avait à aucun moment un médecin contrôle présent. Aucun contrôle n'a été effectué car NADO Vlaanderen n'a été à aucun moment informée de la nécessité d'y procéder."

Mardi, la Ligue Belge Francophone d'Athlétisme (LBFA) indiquait que le record du monde de Nafissatou Thiam n'avait pas été homologué par la fédération internationale d'athlétisme (IAAF) parce que l'athlète n'avait subi le contrôle antidopage obligatoire en cas de record du monde que le lendemain.

Christian Maigret, directeur sportif de la LBFA, avait précisé que d'habitude un contrôleur de la Communauté flamande était toujours présent, mais pas à ce moment-là. Il a ajouté qu'on avait encore essayé de joindre un contrôleur, en vain.

Cette version est contestée par NADO Vlaanderen. "Dimanche 3 février au soir, à aucun moment, le médecin coordinateur, Dr. Hans Cooman, ou quelqu'un d'autre de NADO Vlaanderen, n'a été contacté par les organisateurs de l'épreuve ou l'entourage de l'athlète en vue de solliciter un contrôle antidopage."


Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK