Thiam et les Borlée annoncés au Van Damme

Thiam et les Borlée annoncés au Van Damme
3 images
Thiam et les Borlée annoncés au Van Damme - © ERIC LALMAND - BELGA

La 42e édition du Mémorial Van Damme accueillera encore la finale de la Diamond League. Le 31 août prochain, Nafissatou Thiam et les frères Borlée seront les vedettes belges d'une soirée que Cedric Van Branteghem veut "spectaculaire et agréable".

Nafi a été choisie pour figurer sur l'affiche officielle du meeting.

L'ancien recordman de Belgique du 400m continue à exporter l'athlé hors des stades. Le 10 juin, une piste de 120m sera installée au pied de l'Atomium. "Ceux qui connaissent le plateau du Heysel savent que ce n'est pas plat. La piste sera donc surélevée pour compenser la pente de la route. Elle culminera à plus de 5 mètres au pied de l'Atomium". Cette scène servira de cadre à un relais mixte avec les membres des 4x400m féminin et masculin. Les deux équipes, dirigées par Kevin et Jonathan, s'affronteront dans un 4x100m disputé en aller-retour. D'autres courses auront lieu cet après-midi là.

Nafi, champion olympique et du monde de l'heptathlon, sera mise à l'honneur lors du Meeting de Liège. Van Branteghem annonce aussi un événement "très spectaculaire" à Anvers. Plus de précisions seront données plus tard dans la saison.

Le Van Damme clôturera encore la saison de Diamond League avec 16 épreuves au menu. "On accueillera encore la finale de la Diamond League donc les meilleurs athlètes du Monde seront aussi là. Il n'y a pas de grands championnats pour les non-européens, la Diamond League est vraiment un objectif", se réjouit le directeur du meeting.

Les stars belges ne seront pas oubliées. "On a ajouté le 400m et la hauteur au programme. Les frères Borlée et Nafi Thiam seront certainement présents", souligne Cedric Van Branteghem.

Le calendrier de la Diamond League a été modifié cette année. La manche de Zurich aura lieu la veille du Van Damme, ce qui fait un peu grincer les dents du côté des organisateurs bruxellois. "Pour les athlètes et d'un point de vue logistique, c'est compliqué. On aura quand même les meilleurs athlètes puisqu'il n'y en a pas beaucoup qui vont doubler. Pour ceux - peut-être quelques sprinters - qui voudront le faire, il faudra trouver une solution. Mais je ne crains pas pour le niveau du Mémorial. On aura un très bon meeting", conclut le Gantois.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK