Kevin et Jonathan Borlée ne disputeront pas la finale du 400m

Kevin et Jonathan Borlée
Kevin et Jonathan Borlée - © Belga - ERIC LALMAND

On savait que la mission était très difficile vu la densité incroyable de la discipline. Il n’y a pas eu de miracle. Contrairement aux deux dernières éditions, il n’y aura pas de Borlée en finale du 400m des championnats du monde.

Engagé dans la première demie, Kevin a parfaitement géré son effort et a fait parler son finish dans les 50 derniers mètres. Il coupe finalement la ligne en 44.74, son meilleur chrono depuis deux ans. Mais il se classe quatrième et manque la finale pour quelques centièmes. Un dixième exactement. Il a été devancé par Kirani James (44.16), Luguelin Santos (44.26) et David Verburg (44.71).

Quelques minutes plus tard, Jonathan Borlée a pris la cinquième place de la troisième demi-finale en 44.85, son deuxième temps de la saison. Wayde Van Nierkerk, l'une des révélations de l'année, a gagné cette demie (44.31) et a dominé LaShawn Merrit (44.34).

Le Botswanais Isaac Makwala a réalisé le meilleur chrono de ces demi-finales en 44.11. Il a fêté sa victoire facile avec quelques pompages.

Un niveau historiquement haut

On l'a dit et répété le niveau du 400m est vraiment exceptionnel en 2015. Les chiffres sont éloquents. Jamais dans l'histoire des championnats du Monde, il n'avait fallu courir aussi vite pour s'ouvrir les portes de la finale.

Les chronos de Kevin et Jonathan leur auraient d'ailleurs permis de décrocher un ticket pour le "dernier huit" lors de 13 des 14 éditions précédentes des Mondiaux. Il n'y a qu'en 1997 à Athènes qu'ils ne se seraient pas qualifiés. Cette année-là, Jamie Baulch avait obtenu sa place en finale grâce à ses 44.69.

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK