Sébastien Mahia, le coureur boulimique

C’est un samedi comme les autres pour Sébastien Mahia. Une journée sur la route entre Namur où il habite, la région Tournaisienne où il a programmé deux courses dans l’après-midi et Ottignies où il a prévu de boucler sa journée par un troisième départ. "C’est une course dans la course " explique t’il timidement. " Tenter d’être à l’heure au départ de chacune des courses prévues au programme. Je trouve ça excitant. L’avantage, en arrivant juste avant le départ, c’est que je n’ai pas le temps de stresser. Le problème, c’est que je n’ai du coup pas souvent l’occasion de m’échauffer. Du coup, le premier kilomètre, je le fais plutôt molo."

Nous sommes alors début février et Sébastien a déjà près d’une vingtaine de dossards accrochés au maillot depuis le début de l’année. "Je ne cours jamais en semaine, juste le week-end. Mon record, c’est cinq courses le même jour. Mon record de victoires, c’est quatre sur la même journée. Souvent, je dois partir avant la remise des prix pour filer au départ suivant. Alors, on s’arrange avec les organisateurs pour qu’ils m’envoient le lot ou on improvise une petite cérémonie rapidement."

Il est comme ça Sébastien. Boulimique. Mort de faim. Jamais rassasié.

En 2018, il a pris part à 200 épreuves. Des joggings sur route de quelques kilomètres à des ultra-trails de 100 bornes en passant par des marathons déguisé en Maya l’Abeille (en moins de 2H45), clin d’œil à son patronyme. "Quand j’en aurai marre, j’arrêterai. Mais là, j’ai toujours autant envie d’enchaîner."

Ce jour-là, Sébastien a gagné deux courses : un 5 kilomètres sur route à 17 km/h de moyenne, un trail de 14 kilomètres dans le vent et la boue bouclé en moins d’une heure et 7 minutes. Avant de finir sa journée au pied du podium à la Corrida de la Chandeleur à Ottignies en début de soirée. Une journée sur la route, près de 300 kilomètres pour assouvir une passion qui ne lui rapporte rien d’autre qu’un peu de reconnaissance et parfois un bon d’achat ou une paire de pompes. Le sport, dans ce qu’il est de plus pur.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK