Schippers et le demi-fond vedettes du 39e Van Damme

Dafne Schippers
3 images
Dafne Schippers - © JOHN THYS - AFP

La Néerlandaise Dafne Schippers a remporté son duel avec Allyson Felix sur 200m et a confirmé son nouveau statut ce vendredi soir au Stade Roi Baudouin. Mais si on attendait beaucoup du sprint, c'est le demi-fond qui a livré les plus belles performances de ce 39e Mémorial Van Damme. Tradition oblige.

Les longues distances et le Van Damme, c'est une longue et belle histoire d'amour. Ghribi (3000m steeple), Kipyegon (mile) et Kejelcha (5000m) ont écrit une nouvelle page de cette idylle avec trois meilleures performances mondiales de l'année.

Trois MPM en demi-fond

La Tunisienne Habiba Ghribi a couru le temps le plus rapide de la saison en 9 min 05 sec 36 sur 3000m steeple. Ghribi, 31 ans, avait déjà signé l'ancienne MPM, en 9 min 11 sec 28 le 17 juillet à Monaco. Très remontée après sa médaille d'argent aux Mondiaux, devancée au sprint par la Kényane Hyvin Kiyeng, Ghribi, également vice-championne olympique, a pris ses responsabilités à quelque 600 m de la fin. La Tunisienne est devenue la troisième performeuse de l'histoire derrière les Russes Gulnara Galkina (8.58:81) et Yuliya Zaripova (9:05.02).

Sifan Hassan avait annoncé ses envies de record du Monde sur le mile. La Néerlandaise n'a pas été en mesure de chatouiller la référence de Svetlana Masterkova (4:12.56). Elle a même dû laisser la victoire à Faith Kipyegon. La Kényane s'est imposée en 4:16.71. C'est le meilleur chrono sur la distance depuis 19 ans et la deuxième MPM de la soirée bruxelloise. Cette performance est également synonyme de record d'Afrique.

Yomif Kejelcha a clôturé la soirée en beauté. Accompagné par les traditionnels tambours, l’Éthiopien a réglé son compatriote Hagos Gebrhiwet dans un dernier tour de feu. Il enlève ce 5000m en 12:53.98, meilleure performance mondiale 2015,  et fait coup double puisqu'il remporte aussi la Diamond League de la spécialité.

Schippers se paie Felix

Dafne Schippers vs Allyson Felix, le duel était attendu et la suprématie sur le demi-tour de piste en jeu. On n'a pas été déçu. La championne du monde néerlandaise a dû s'employer pour prendre la mesure de l'Américaine qui avait laissé de côté le 200m à Pékin pour des raisons de calendrier.

La sprinteuse d'Utrecht a été accrochée - et même devancée - pendant une bonne partie de la course. Son placement et son immense foulée lui ont permis de faire la différence dans les derniers mètres. Le chrono (22.12) n'est pas exceptionnel mais le constat est là : cette saison la patronne du 200m, c'est Schippers. L'Américaine (22.22) se "consolera" avec la victoire en Diamond League. Olivia Borlée (23.43) et Cynthia Bolingo (23.44) se sont classées 8e et 9e.

Gatlin à la bagarre sur 100, forfait sur 200

Justin Gatlin avait illuminé le Mémorial en 2014 avec un doublé 100-200m et deux supers chronos. L'Américain, propulsé tête d'affiche suite au forfait d'Usain Bolt, a les jambes plus lourdes en cette fin de saison. L'accélération du Guépard est moins fulgurante, sa course moins fluide. Mais le dauphin de Bolt a de la ressource et du caractère. Et à la bagarre, il a décroché la victoire ... aux millièmes face à Femi Ogunode (9.98). Le Français Jimmy Vicaut, 3e, est aussi descendu sous les 10 secondes (9.99).

Le réservoir était vide et Gatlin a préféré ne pas disputer le 200m comme initialement prévu. Femi Ogunode n'a pas été déstabilisé par cette absence. Le Qatari est parvenu à remettre de la fréquence en fin de course pour se détacher de la meute. Il a coupé la ligne en 19.97, nouveau record d'Asie. Jonathan, 7e, Borlée a lui réalisé 20.65. Arnout Matthijs, l'autre Belge présent, a terminé 8e en 21.38.

Lavillenie reçu six sur six

Comme en Chine, Renaud Lavillenie a été bousculé par le jeune Canadien Shawn Barber. Mais cette fois le Français, 3e au Nid d'Oiseau, a eu le dernier mot. Il s'adjuge le concours avec un bond à 5m95 et la Diamond League de la perche pour la sixième fois en autant d'éditions. Un exploit qu'il est le seul à avoir accompli. Grand déçu (troisième) des Mondiaux de Pékin, le seul titre qui manque à son palmarès, le recordman du monde (6,16 m) a ensuite demandé une barre à 6 m, échouant aux deux premiers essais. Barber, 21 ans, a aussi tenté 6 m. Mais il n'a eu droit qu'à une seule tentative après avoir échoué à 5,90 m (une fois), puis à 5,95 m (une fois également).

Milanov mis à l’honneur

Le Mémorial ne pouvait pas ne pas rendre hommage au héros belge de Pékin. Philip Milanov, médaillé d’argent aux Mondiaux, a pu profiter de l’atmosphère du Van Damme. Il avait lancé "pour le plaisir" en début de programme. "C'est super d'être ici", s'est réjoui Philip Milanov, sa médaille d'argent au cou, avant de recevoir un trophée de la part de Sebastian Coe. "Je remercie tous les amateurs d'athlétisme d'être ici, je remercie tous ceux qui m'ont soutenu et tous les supporters qui m'ont encouragé".

Comme l'an dernier, Kevin Borlée (45.43) a pris la deuxième place du 400m remporté par Renny Quow (45.29). Robin Vanderbemden (46.34), Dylan Borlée (46.65) et Antoine Gillet (47.11) étaient également dans la course.

Parti extrêmement rapidement dans un 1.500m lancé à vive allure, Pieter-Jan Hannes a craqué dans les 200 derniers mètres pour terminer 7e en 3:40.04. Le record de Belgique de Christophe Impens (3:34.13) tiendra encore un peu, comme il le fait depuis le 23 août 1996.

Sur le 100m haies, Anne Zagré a fini 8e en 13.01. L'Américain Dawn Harper-Nelson l'a emporté en 12.63.

A la hauteur, Nafi Thiam, pour son dernier concours de la saison, a passé 1m90, manquant trois essais à 1m93. Hannelore Desmet n'a pu franchir 1m90. La championne du monde, la Russe Mariya Kuchina s'est imposée à 2m01.

La 40e édition du Memorial Van Damme aura lieu le 9 septembre 2016 juste après les jeux Olympiques de Rio de Janeiro.

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK