Ruth Beitia, championne olympique de la hauteur, prend sa retraite

Ruth Beitia a décidé de dire stop, l'Espagnole a annoncé sa retraite ce mercredi. Le titre olympique du saut en hauteur décroché à Rio restera comme le moment le plus marquant d'une carrière de plus de 20 ans. Une longévité symbolisée par ses 28 titres nationaux.

"Pourquoi le saut en hauteur? J'ai toujours dit qu'il m'a choisi", a-t-elle confié récemment au sujet de sa passion pour cette discipline.

Depuis 2003, année où elle a franchi 2m pour la première fois, Beitia a affiché une régularité impressionnante. Une régularité qui lui a permis de construire le plus beau palmarès de l'histoire de l'athlé espagnol avec cinq médailles mondiales (quatre en indoor), quatre titres européens, deux victoires en Diamond League et enfin la consécration olympique à Rio en 2016. Dans la foulée, elle avait été désignée Trophée de l'athlète européen de l'année en 2016.

Après cette médaille d'or, Beitia avait décidé de prolonger sa carrière mais elle a dû se contenter de la 12e place à Londres en août dernier.

A 38 ans, l'athlète de Santander faisait partie du paysage. Elle a traversé plusieurs générations de sauteuses. De Bergqvist à Lasitskene en passant par Slesarenko, Vlasic, Chicherova ou encore notre Tia Hellebaut, elles ont toutes côtoyé la sympathique et souriante espagnole.

Une gentillesse récompensée l'été dernier par l'International Fair Play Award. Beitia avait réconforté l'Italienne Alessia Trost, après son échec en qualifications à Londres.

Il faudra s'habituer à ne plus voir sa longue silhouette et sa course d'élan si caractéristique sur les sautoirs.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK