Relais mondiaux : Jonathan Sacoor veut participer contre l'avis de son université

Un conflit entre Jonathan Sacoor et son université américaine de Tennesse pourrait bientôt éclater. Plusieurs journaux ont rapporté vendredi que le Belgian Tornado ne participera pas aux Relais mondiaux la semaine prochaine en Pologne. Vendredi, le coach du relais 4x400 mètres a toutefois confirmé la participation de Sacoor à Belgian Athletics.

Sacoor est actif à l’Université de Tennessee mais son coach Ken Harnden ne veut pas voir son poulain rejoindre la Pologne. Détenteur d’une bourse de l’université américaine, il est censé donner la priorité aux 'Tennessee Volunteers', estime son coach.

De son côté, Sacoor a l’ambition de s’aligner aux Relais mondiaux et le coach des Tornados Jacques Borlée compte sur lui à Chorzow.

Contre la volonté de son université, Sacoor a désormais l’intention de se rendre en Pologne. Plusieurs sources l’ont confirmé à l’agence Belga. Le spécialiste du tour de piste, champion du monde juniors en 2018, prendrait un gros risque à disputer les Relais mondiaux. Il pourrait être persona non grata à son retour aux États-Unis.

Les Belgian Tornados qui représenteront la Belgique les 1er et 2 mai sont Kevin, Jonathan et Dylan Borlée, Robin Vanderbemden et Alexander Doom.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK