Pas de séries du 4x100m pour Ouedraogo

"Je ne suis pas venue ici pour me hisser en finale. Mais je suis vraiment très contente. Je voulais juste réaliser un bon chrono. Un temps qui me donne confiance pour Londres. La finale, c'est juste un extra pour moi", confie l'athlète de Vilvorde à Gaëtane Vankerkom, envoyée spéciale de la RTBF en Finlande.

"C'était un peu plus difficile qu'hier. Mes 200 premiers mètres étaient un peu trop lents. J'ai vraiment du accélérer dans le deuxième virage. Et puis j'ai un peu trop relâché sur la fin et la fille du couloir 8 (la Tchèque Zuzana Bergrova, ndlr) est revenue très fort. Mais je suis contente".

Cette qualification pose également un petit "problème" au relais entraîné par Rudi Diels. Elodie, qui un des cadres de ce 4x100m depuis plus de dix ans, ne sera pas en mesure de disputer les séries.

"C'est la première fois de ma carrière que je vais courir trois courses en trois jours. Cela change évidemment la donne pour le relais. Ma finale est programmée à 19h et les séries du 4x100m le lendemain (samedi, ndlr) à 12h. Ça ne sert à rien que je coure. Je ne serai pas au niveau pour aider le relais à se qualifier pour Londres."

Le hic, c'est que les autres membres du relais seront également très sollicitées dans les prochains jours. Hanne Claes et Olivia Borlée disputent le 200 (séries et sans doute les demis vendredi et une éventuelle finale samedi) et Anne Zagré se présente, elle, avec des ambitions de finale sur 100m haies (séries vendredi, demis et finale le samedi). En fait seules Hanna Marien et la jeune Imke Vervaet, non qualifiées pour une épreuve individuelle, seront encore "fraîches".

Rudi Diels ne sera donc pas dans les meilleures conditions pour composer son quatuor. Un relais qui doit réussir au moins un ou deux "gros" chronos pour espérer décrocher son ticket pour Londres.

M. Weynants avec G. Vankerkom

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK