Obiri gagne le 5000m et prive Ayana du doublé

Hellen Obiri a remporté le titre mondial du 5000m aux Mondiaux de Londres. Almaz Ayana, sacrée sur 10.000m dans la capitale anglaise, doit se contenter de l'argent. La Néerlandaise Sifan Hassan s'est classée 3e.

Après un départ de course très lent, Ayana a pris les choses en main et a nettement accéléré le tempo. Seule, la Kényane Hellen Obiri a pu s'accrocher à la foulée de la tenante du titre. Les deux jeunes filles se sont échappées avant le deuxième kilomètre. La suite de la finale s'est résumée à une image : Ayana en tête et Obiri bien calée dans son dos.

Malgré ses efforts, l'Éthiopienne n'a jamais réussi à lâcher sa rivale et elle a dû s'avouer vaincue face à la pointe de vitesse d'Obiri. La Kényane a déposé son adversaire pour s'imposer facilement en 14:34.86. Ayana (14:40.35) a accusé le coup et a vu revenir Hassan (14:42.73) sur ses talons.

Après les victoires éthiopiennes d'Ayana (2015) et Meseret Defar (2013), le Kenya retrouve l'or sur la distance. C'est Vivian Cheruiyot qui était la dernière compatriote d'Obiri a gagné le titre mondial.

Obiri décroche à 27 ans sa première médaille d'or dans un grand championnat sur piste en plein air et empêche Almaz (25 ans), sacrée sur 10.000 en début de championnat, de réaliser son premier doublé 5.000/10.000 m.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir