Meeting de Liège : une année à part !

Meeting de Liège : une année à part !
3 images
Meeting de Liège : une année à part ! - © ERIC LALMAND - BELGA

2019 année atypique pour l'athlétisme et ses mondiaux placés fin septembre, début octobre pour cause d’extrême chaleur à éviter.

Et oui Doha au mois d’août, traditionnellement le mois des grands championnats, c’est juste insupportable. Il y fait trop chaud. Dès lors les pétrodollars du Qatar ont convaincu le monde de l’athlétisme (et celui du football dans 3 ans avec la Coupe du Monde) de courir les honneurs un mois et demi plus tard que d’habitude.

Des habitudes qu’il a donc fallu modifier en adaptant les calendriers, en changeant la préparation, en coupant la saison en deux. Beaucoup d’athlètes sortent ainsi d’une pause forcée pour se remettre maintenant au travail. Objectif pic de forme à l’automne et plus en été.

 

Liège, début d'une nouvelle saison

C’est dans ce contexte que le meeting de Liège accueille ce mercredi les athlètes en quête de performances et de minima pour ces mondiaux.

Avec en tête d’affiche belge, non pas Nafi Thiam qui soigne son coude ou les frères Borlée, pour qui le rendez-vous de Naimette-Xhovémont arrive un peu tôt. Mais bien Anne Zagre sur 100m haies ou encore les perchistes belges Arnaud Art et Ben Broeders, nouveau détenteur du record de Belgique. On y verra aussi quelques unes des perles belges de demain qui viennent de briller à l'Euro espoirs en Suède. Comme Elise Vanderelst (argent sur 1500m) ou Hanne Maudens (bronze à l'heptathlon). Et bien entendu des étrangers  et étrangères de valeur comme la sprinteuse trinidéenne Michelle Lee Ahye ou la grande promesse du sprint sud africain, Clarence Munyai, détenteur à 21 ans du 11e chrono de tous les temps sur 200m. Pour sûr Naimette Xhovémont lance la nouvelle saison de l’athlétisme belge.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK