Makwala, seul en piste, se hisse en demi-finale du 200m

La saga Isaac Makwala continue à Londres. Le Botswanais a été autorisé à courir sa ... série du 200m. Une course de laquelle il avait été privé "pour raison médicale".

Makwala, qui détient la meilleure performance mondiale 2017 sur la distance (19.77), a saisi sa chance pleinement. Il devait courir en moins de 20.53 (le chrono du dernier repêché) pour valider sa place en demi-finale. Sous la pluie londonienne et devant un public encore un peu clairsemé, il a rempli sa mission et a coupé la ligne en 20.20. Une qualif' fêtée avec quelques pompages, comme à Rio l'an dernier. Il a été placé au couloir 1 dans la première de demi-finale.

Makwala avait également été interdit de départ en finale du 400m ce mardi. Et depuis la polémique enflait et les déclarations chocs se multipliaient.

La quarantaine de l'athlète a été levée ce mercredi à 14h, il est donc à nouveau médicalement apte à courir. Suite à une demande de la fédération botswanaise et sans doute pour calmer les esprits, l'IAAF a décidé donc d'organiser une "série" du 200m spécialement pour lui. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir