Les travaux commencent pour la piste d'athlétisme indoor de Louvain-la-Neuve

Cette fois, c'est vraiment parti ! Ce n'est pas trop tôt, doivent penser les athlètes belges. Trente ans qu'on en parle, dix ans qu'on prépare le dossier... Mais les pelleteuses ont bien commencé le travail à Louvain-la-Neuve pour construire une piste d'athlétisme couverte.

Cela dit, le projet initial, caressé par le ministre Philippe Monfils dans les années 80', esquissé par le ministre Claude Eerdekens dans les années 2000 et finalement élaboré par le ministre Antoine de 2010 à 2014... s'est beaucoup dégonflé.

Deux villes se sont déchirées : Liège et Louvain-la-Neuve

On a fait miroiter aux sportifs de la Fédération Wallonie-Bruxelles un centre pour sportifs de haut niveau, une sorte de mini-village olympique pour une dizaine de discipines, y compris le rugby, le basket, le tennis et bien sûr l'athlétisme. Budget 80.000 millions d'euros.

Deux villes, et deux universités, se sont déchirées pour attirer ce prestigieux équipement : Louvain-la-Neuve et Liège. Le gouvernement wallon aussi s'est divisé, avec deux ministres très concernés : le brabançon André Antoine et le liégeois Jean-Claude Marcourt.

Finalement, au bout d'une mini-crise politique et surtout budgétaire, le gouvernement a désigné Louvain-la-Neuve, mais en limitant l'investissement à une simple piste d'athlétisme indoor. Dont coût : 22 millions d'euros.

Depuis la décision du gouvernement en 2012, les rivalités politiques, dans le Brabant Wallon cette fois, entre le MR et le CDH, ont encore ralenti le dossier.

En attendant, les ministres continuent de se succéder pour annoncer la bonne nouvelle : après André Antoine et René Collin, c'est au tour de Rachid Madrane de venir couper un ruban ce vendredi 16 juin pour le lancement des travaux.

Mais les athlètes devront encore patienter deux ans avant de s'entraîner au sec.

Quels athlètes ?

La priorité ira à des athlètes comme les frères Borlée, Anne Zagré, Nafi Thiam ou Julien Watrin, pour ne citer que les plus connus.

Ils sont une quinzaine actuellement à s'entraîner avec le statut de sportif de haut niveau. Ce sont des sportifs qui visent les jeux olympiques, les podiums européens voire même des records du monde. La future piste indoor de Louvain-la-Neuve, c'est d'abord pour eux. Mais ils ne l'occuperont pas tout le temps.

L'équipement sera donc aussi à la disposition des étudiants de la faculté des sciences de la motricité de l'UCL, les futurs profs de gym et entraîneurs de sports. Moyennant une location, des clubs de sport comme le CS Dyle Athlétisme et ses quelque 600 membres pourront aussi venir s'entraîner.

La piste indoor de Louvain-la-Neuve accueillera aussi des compétitions d'envergure nationale. Mais les 2000 places de gradins seront insuffisantes pour organiser des championnats internationaux.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir