Les Tornados terminent au pied du podium, Trinité et Tobago détrône les Etats-Unis

Les Belgian Tornados ont pris la 4e place du 4x400m aux mondiaux de Londres. Le titre est revenu à Trinité et Tobago (2:58.12) qui a créé la sensation en devançant les grands favoris américains (2:58.61). La Grande Bretagne monte aussi sur le podium (2:59.00).

Comme à Rio l'an dernier, notre 4x400m échoue au pied du podium. Robin Vanderbemden, Jonathan Borlée, Dylan Borlée et Kevin Borlée ont été un peu moins rapides qu'en série (3:00.04).

Robin Vanderbemden, repositionné en première place, a assuré un premier relais de qualité. Il a cédé le témoin à Jonathan Borlée au contact direct du podium. Au moment de se rabattre, Jo s'est retrouvé repoussé en fin de peloton. Au terme de son tour de piste, la Belgique était 6e et avait loupé le train des médailles. Les Etats-Unis, Trinité et Tobago et la Grande-Bretagne s'étaient détachés.

Dylan a tout tenté avec un départ ultra-rapide. A la moitié de son relais, le plus jeune des frangins ramenait les Tornados en 4e position au coude à coude avec l'Espagne. Sa fin de parcours était plus compliquée. Kevin, chargé de terminer le boulot, a permis à la Belgique d'accrocher la quatrième place. A une seconde pleine de la troisième place.

Pour rêver du podium, les Belges devaient s'approcher de leur record de Belgique (2:58:52). Ils le savaient. Ils n'ont malheureusement pas été en mesure de le faire.

Pour sa 8e grande finale planétaire (JO et Mondiaux), le relais belge décroche une quatrième quatrième place après Pékin (2008), Berlin (2009) et Rio (2016). 

Les Américains battus !

Trente mètres devant Kevin, un séisme secouait la planète athlé. Les Américains, quasi invincibles en 4x4, voyaient l'or s'envoler. Fred Kerley a coincé face à Lalonde Gordon et Trinité et Tobago (Jarrin Solomon, Jereem Richards, Machel Cedenio) s'est paré du plus beau métal. La Grande Bretagne (Matthew Hudson-Smith, Dwayne Cowan, Rabah Yousif, Martyn Rooney) clôturait ses Mondiaux avec une sixième médaille.

Il s'agit bien évidemment du premier titre de l'histoire de cette petite île des Caraïbes dans la discipline.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir