Les Tornados filent en finale du 4x400m à Doha avec la manière

Dylan Borlée, Julien Watrin, Jonathan Sacoor, Kevin Borlée ont validé brillamment leur ticket pour la finale des championnats du monde de Doha. Les Tornados se hissent dans une finale internationale pour la 24e fois depuis 2008. Une régularité hallucinante à ce niveau qui leur permet d'assurer leur ticket olympique.

Les boys de Jacques Borlée n'ont été devancés que par la Jamaïque dans la deuxième série du 4x400m. Dylan Borlée a rempli son rôle de "lanceur" à merveille. Il a placé Julien Watrin dans le bon wagon. L'athlète de Dampicourt a fait parler sa pointe de vitesse pour se faire une place au rabattement. Il a cédé le témoin à Jonathan Sacoor en troisième position. A mi-course la Belgique a la France et la Jamaïque dans le viseur et Trinidad et Tobago et l'Afrique du Sud sur ses talons. Mais elle doit encore abattre ses deux meilleures cartes.

Le champion du monde junior tient son rang. Kevin Borlée endosse son habituel costume de finisseur. Avec un seul tour de piste au Qatar, l'ancien champion d'Europe a les jambes fraîches et finit le boulot entamé par ses équipiers. En 3:00.87, les Belges signent le troisième temps de ces séries derrière les Etats-Unis (2:59.89) et la Jamaïque (3:00.76).

Triples champions d'Europe, les Tornados rêvent désormais de monter enfin sur un grand podium mondial outdoor.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK