Les Cheethas, 2e de la finale B, qualifiées pour Doha, les Tornados 3e de la finale A, le relais mixte 8e

Les Belgian Cheetahs se sont qualifiées pour les championnats du monde au Qatar. 11ème chrono des séries (3 : 30.69), notre relais féminin a réussi à finir 2ème de la finale B. Avec Hanne Claes, Paulien Couckuyt, Liefe Schoemaker et Camille Laus, dans cet ordre, elles ont signé le temps de 3:31.71.

Dernière relayeuse, Laus a profité d'une erreur de l'Allemagne et de son très bon finish pour prendre la deuxième place de la course derrière les Pays-Bas (3:29.03). Les Allemandes (3:31.89) terminent troisièmes.

Les Belges, avec le 12e temps des séries samedi en 3:30.69, ont dû se contenter de la finale B. En effet, seuls les deux premiers quatuors de chacune des trois séries ainsi que les deux meilleurs temps suivants étaient qualifiés pour la finale A de ce dimanche.

Les Belgian Tornados eux, ont décroché la médaille de bronze du 4x400 m messieurs des Relais Mondiaux d'athlétisme, dimanche à Yokohama, au Japon. Dylan Borlée, Robin Vanderbemden, Jonathan Borlée et Jonathan Sacoor, dans cet ordre, ont signé le 4e temps de la finale en 3:02.70, mais sont montés sur la 3e marche du podium quelques minutes après la course à la suite de la disqualification des Etats-Unis, qui avaient terminé en 2e position.

La victoire est revenue à Trinité-et-Tobago (3:00.81), qui s'impose devant la Jamaïque (3:01.57) et la Belgique.

Les Tornados ont récupéré Jonathan Borlée pour cette finale. Il avait renoncé à disputer les séries samedi, préférant ménager ses ischios, et avait été remplacé par Julien Watrin. Les Belges, privés de Kevin Borlée blessé à la cuisse, avaient réalisé le 8e chrono des séries (3:03.70).

C'est la deuxième médaille des Belgian Tornados aux Relais Mondiaux, après leur 3e place décrochée en 2015 à Nassau, aux Bahamas. Ils s'étaient classés 9e et 10e en 2014 et 2017.

Enfin dans le relais mixte 4x400m, la Belgique a pris la 8e place de la finale. Julien Watrin, Lucie Ferauge, Hanne Claes et Jonathan Sacoor, qui venait de courir la finale du 4x400 m messieurs avec les Belgian Tornados un quart d'heure plus tôt, ont signé un temps de 3:25.74. Les Etats-Unis se sont imposés en 3:16.43 devant le Canada (3:18.15) et le Kénya (3:19.43).

Le relais mixte belge s'était hissé en finale en remportant la première série samedi (3:18.03 avec Watrin, Camille Laus, Liefde Schoemaker et Dylan Borlée) avant d'être disqualifié puis requalifié pour la finale avec le 7e chrono. Les Belges étaient ainsi de facto assurés d'être au départ des Mondiaux d'athlétisme cet automne à Doha. Un top 12 à Yokohama est en effet synonyme de billet pour le Qatar.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK