La famille Borlée de retour "à la maison"

La famille Borlée de retour "à la maison"
2 images
La famille Borlée de retour "à la maison" - © Philippe Crochet

Ils avaient jusqu'au 1er novembre pour se trouver un club et c'est fait! Le groupe d'entraînement de la famille Borlée est affilié depuis ce mercredi au Racing Club de Bruxelles.

C'est un retour aux sources pour Jacques Borlée qui - comme son frère Jean-Pierre -  a été membre de ce club par le passé. Ils courront donc sous les couleurs du Racing, mais ils seront basés (non pas à Watermael) mais à Woluwé Saint-Pierre. Cette nouvelle affiliation est en effet accompagnée de la création d'une nouvelle annexe du club sur le site de Sporticity, avenue Salomé.

"Je suis un petit peu ému. Je retourne dans le club de mon cœur, où j'ai passé toute ma jeunesse. Et où mon frère a été président jusqu'en 1992, juste avant son décès (un meeting est d'ailleurs organisé en sa mémoire). Et donc on a fait une proposition de projet au Racing Club de Bruxelles et qui a été très bien acceptée. C'est un projet ambitieux avec la Commune de Woluwé Saint-Pierre. Où on espère la rénovation de la piste, on espère avoir rapidement 300 à 400 membres. Avec une véritable politique d'élite de l'athlétisme sur Woluwé. On espère aussi des infrastructures complémentaires, mais ça c'est en discussion", confie Jacques.

Après avoir quitté le White Star de Woluwé il y a quelques semaines, Jacques a tâté le terrain auprès de plusieurs clubs. Il a notamment contacté l'Excelsior,un autre cercle bruxellois.

"Soyons francs, j'ai d'abord été vers le meilleur club bruxellois, le meilleur club national, qui est l'Excelsior. Je suis venu avec un projet qui est terriblement ambitieux. Et qui veut faire de Bruxelles la capitale de l'athlétisme. Et faire en sorte que cet athlétisme soit fort. Je n'ai pas été suivi par l'Excelsior, c'est la vie. C'est vrai que j'ai envie de faire bouger les choses. Et le côté amateur de mon sport, j'ai envie que ça change", explique-t-il.

Pas question de parler de deuxième choix pour autant. Le projet est identique et donc tout aussi ambitieux. "C'est ce qu'on a proposé d'abord au White Star et puis à l'Excelsior, qui avait peur de l'ampleur du projet. Et le Racing Club de Bruxelles a trouvé ça fantastique, et était tout heureux que la famille revienne à ses origines et à ses premières amours."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK